Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Soutenance de thèse - communautés phytoplanctoniques en milieux côtiers | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Soutenance de thèse - communautés phytoplanctoniques en milieux côtiers

Le 6 décembre 2012, Corte

 

Soutenance de thèse de Marie Garrido / Université de Corse - Université de Liège – CNRS – Laboratoire d’accueil plateforme Stella Mare  

Intitulé : Structure et fonction des communautés phytoplanctoniques en milieux côtiers marin et lagunaire (Méditerranée – Corse) dans une optique de gestion

La soutenance aura lieu le jeudi 6 décembre 2012 à 09h30, Campus Grimaldi, Amphithéâtre Jean Nicoli (Corte, Corse).

 

Devant le jury composé de :

M. Rutger DE WIT, Rapporteur

M. Jean-Marie BOUQUEGNEAU, Rapporteur

M. Bernard MARCHAND, Examinateur

Mme Anne GOFFART, Examinateur

M. Jean-Henri HECQ, Co-directeur de thèse

Mme Vanina PASQUALINI, Directrice de thèse

M. Philippe CECCHI, Membre invité

M. Guy-François FRISONI, Membre invité

 

Cette thèse a bénéficié d’une cotutelle internationale franco-belge (Universités de Corse et de Liège). L’étude a été réalisée au sein du projet Gestion et valorisation des Eaux en Méditerranée à l’Université de Corse et de la plateforme Stella-Mare et au sein du Département des Sciences et Gestion de l’Environnement, Laboratoire d’Océanologie à l’Université de Liège. Cette thèse décrit la variabilité intra-annuelle dans deux systèmes marins côtiers contrastés en Corse, ainsi que l’importance des facteurs déterminants la structure et le fonctionnement du phytoplancton dans un contexte de gestion en milieu lagunaire.

 

Résumé détaillé :

Les écosystèmes côtiers contribuent de manière importante à la production primaire des océans. De par leur position géographique, ils sont particulièrement sensibles à l’eutrophisation. Le compartiment phytoplanctonique y joue un rôle prépondérant au regard de sa position dans la chaîne tropique, mais également en termes de diversité. Il est également capable d’intégrer et/ou de refléter les changements environnementaux qui s’opèrent à court, moyen et long terme.

Cette thèse vise à renforcer les connaissances sur la dynamique et la fonction des communautés phytoplanctoniques par rapport aux conditions environnementales dans deux écosystèmes côtiers, en utilisant des techniques traditionnelles comme la microscopie, l’HPLC et d’autres plus récentes comme le Phyto-PAM et la FluoroProbe. Le littoral corse a été choisi comme site d’étude. En effet, ses 1 047 km de côtes regorgent d’écosystèmes particulièrement dynamiques, d’une richesse biologique importante et de zones d’interfaces productives (e.g. structure frontale, milieu lagunaire). Malgré cela, il existe peu de données concernant la dynamique et la fonction de ces micro-algues, aussi bien en milieu marin côtier que lagunaire. Une fréquence d’échantillonnage appropriée à l’échelle d’observation a été utilisée selon les écosystèmes étudiés et le type d’étude menée (in situ ou expérimentale), allant de prélèvements mensuels à des prélèvements journaliers.

Dans un premier temps, nous avons poursuivi les efforts engagés depuis plusieurs années concernant l’amélioration des méthodes d’analyses spectrofluorimétriques nécessaires pour l’étude de la dynamique et l’analyse fonctionnelle des communautés phytoplanctoniques. Des recommandations concernant les conditions de conservation des échantillons (i.e. durée, température) ont été dégagées pour l’analyse au Phyto-PAM, afin d’affiner les limites d’utilisation de cet outil. Nous avons également testé l’utilisation de la FluoroProbe dans les écosystèmes côtiers en Méditerranée.

Dans un second temps, nous avons étudié la variabilité spatio-temporelle des communautés phytoplanctoniques en milieu marin côtier (Calvi et Bastia) et en milieu lagunaire eutrophisé (Réserve Naturelle de l’étang de Biguglia). Les résultats ont mis en avant une succession écologique et une structure des peuplements phytoplanctoniques différentes dans les deux écosystèmes marins côtiers étudiés, présentant des spécificités locales propres et comparés à l’échelle des zones côtières en Méditerranée. Nous avons démontré que des événements météorologiques pouvaient influencer les variations observées, agissant directement sur l’abondance des espèces ou indirectement sur les conditions du milieu (e.g. nutriments). Au niveau lagunaire, les actions de gestion mises en œuvre ont impacté la structure et l'efficacité photosynthétique des communautés phytoplanctoniques. Les modifications des flux hydrologiques ont exacerbé le caractère confiné de la lagune et des efflorescences successives d’espèces opportunistes et non profitables au réseau trophique supérieur ont été observées.

Ces études ont permis de fournir une aide scientifique en ce qui concerne la prise de décision qui incombe les acteurs de l’environnement et plus particulièrement les gestionnaires, dans une optique de gestion.

Mots-clés : Méditerranée, Corse, phytoplancton, écosystèmes marin côtier et lagunaire, dynamique spatio-temporelle, efficience photosynthétique, eutrophisation, stress, gestion

 

  

 

  • Contact :

Marie GARRIDO

garrido@univ-corse.fr