Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Soutenance de thèse - fonctionnement hydrosédimentaire d’un écosystème lagunaire | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Soutenance de thèse - fonctionnement hydrosédimentaire d’un écosystème lagunaire

Le 13 décembre 2012

 

« Étude du fonctionnement hydrosédimentaire d’un écosystème lagunaire sur des échelles de temps multiples : application au complexe "étangs palavasiens - étang de l’Or - canal du Rhône à Sète" »

Soutenance de thèse de Jérôme Castaings, le 13 décembre 2012 à 14h en salle Saint Clair à la station Ifremer de Sète.

Cette étude a été réalisée au sein du laboratoire Géosciences Montpellier (Université Montpellier 2, CNRS) et du Laboratoire Environnement-Ressources du Languedoc-Roussillon (Ifremer, Sète) et coencadrée par Laurent Dezileau (UM2), Annie Fiandrino (Ifremer, Sète) et Romaric Veney (Ifremer, Brest).

 

Résumé : L'évolution sédimentaire des milieux lagunaires est un phénomène complexe faisant intervenir à la fois des processus intenses sur le court terme (crues, tempêtes) et des processus plus lents sur le long terme (variations du niveau marin moyen, changements climatiques). Si les mécanismes généraux de ces phénomènes sont bien connus, leur variabilité spatiale et temporelle les rends difficiles à estimer au niveau local. La grande diversité des milieux lagunaires et l'influence des actions anthropiques rendent plus hasardeuse encore cette estimation. Dans cette étude, je me suis intéressé au cas du système lagunaire méditerranéen des « étangs Palavasiens, étang de l'Or, canal du Rhône à Sète » situé sur le littoral languedocien. L’utilisation d'une approche pluridisciplinaire a permis d'évaluer la dynamique sédimentaire sur des échelles de temps multiples. Sur les deux derniers siècles, le comblement du système lagunaire a pu être estimé à la vitesse moyenne de 1,3 mm.an-1 à travers l’utilisation conjointe de données géographiques historiques et d'analyses géochronologiques (210Pb, 137Cs). Une perte de surface imputable pour moitié aux aménagements anthropiques est également mise en avant au cours du XXème siècle. Une campagne de mesures haute fréquence de la dynamique hydro-sédimentaire a été menée à court-terme (2 ans). Elle a permis de déterminer l'influence des conditions de forçages physiques sur les processus internes (érosion, remise en suspension, dépôt). Les seuils caractéristiques tels que la tension critique d'érosion ont pu être estimés et reliés aux conditions météorologiques. Le bilan net sur les stations suivies durant cette période montre une perte de sédiment. Ce bilan, opposé aux estimations historiques sur les mêmes secteurs, est probablement en lien avec les conditions d'apports réduites durant la période investiguée. L'adaptation d'un modèle numérique sur la zone d'étude a été entreprise afin de préciser cette dynamique sur une plus large échelle spatiale et temporelle.

Mots-clés : dynamique sédimentaire, géochronologie, hydrodynamique, échelles temporelles, lagunes, comblement

 

  • Contact
M. Jérôme Castaings
Doctorant
Ifremer LER/LR - Géosciences Montpellier