Bilan des Premières Rencontres Naturalistes Provence-Alpes Côte d'Azur

Organisées à Vitrolles à l’occasion de la Journée Mondiale des Zones Humides

Date de publication : 18/03/2014

 

C’est à guichet fermé que s’est déroulée cette première édition des Rencontres Naturalistes Provence-Alpes-Côte d’Azur spécial Étang de Berre à Vitrolles les 31 janvier, 1 et 2 février 2014. Les trois journées de conférence et sorties ont regroupé plus de 220 participants et ont permis de nombreux échanges sur la connaissance et l'utilisation durable des zones humides liées à l'Etang de Berre.

 

 

Les conférences

L'Étang de Berre est un territoire aux enjeux multiples qui revêt un rôle social, culturel et économique très fort. Il offre une variété de milieux et de paysages méconnus pourtant exceptionnels. En commémoration de la date anniversaire de la signature de la Convention internationale sur les zones humides, la labellisation RAMSAR du complexe de l'Etang de Berre a été au cœur des discussions durant ces journées.

Quatre personnalités ont ouvert les premières Rencontres Naturalistes régionales sous le signe de l'optimisme : Gilles VIRICEL, Président de la LPO PACA ; Loïc GACHON, Maire de Vitrolles ; Simon BABRE, Sous-préfet d’Istres et Annick DELHAYE, Conseillère régionale.

Le thème du week-end a été introduit dès le matin par une présentation de Jean JALBERT, trésorier de l'Association RAMSAR France et Directeur de la Fondation de la Tour du Valat qui a insisté sur le caractère souple, positif et valorisant de la labellisation. L'appartenance à un réseau mondial offre un formidable potentiel pour s’ouvrir à d’autres territoires, échanger les expériences, capitaliser les meilleures pratiques. Benjamin KABOUCHE, Directeur de la LPO PACA a présenté la faisabilité de l'inscription de l'Etang de Berre et de ses zones humides associées à la labellisation RAMSAR qui satisfait à au moins 8 des 9 critères et les objectifs concrets en découlant : favoriser et encourager le développement éco-responsable, rendre la biodiversité attractive, communiquer pour la nouvelle image de l'Étang de Berre. La fédération des cinq intercommunalités et des communes associées autour d'un engagement commun à long terme pourrait même permettre la création d'un pôle de compétences et de compétitivité écologiques.

Raphaël GRISEL, Directeur du GIPREB a présenté les actions du contrat d'Etang en faveur des écosystèmes avec les opérations de Remise en état des connexions hydrauliques et accompagnement à la recolonisation des herbiers de zostères. Christian PERENNOU, chercheur à la Fondation de la Tour du Valat, a alarmé sur le fait que les zones humides correspondent à l’écosystème qui rend le plus de services à l’humanité et qui est paradoxalement le plus détruit par l’homme, avec une perte de 50% au cours du dernier siècle en Méditerranée. La pression sur la ressource en eau y est très préoccupante et la mobilisation pour les zones humides reste donc vitale.

Julie MOSSERI a présenté le bilan de la diminution des rejets en eau douce et sédiments depuis le canal EDF de la Durance dans l'Etang de Berre. Les sites du Conservatoire du Littoral sur le pourtour de l'Etang de Berre ont été présentés par François FOUCHIER, Délégué régional, et un exemple de restauration écologique de l'un deux a été présenté par Luc BRUN, Directeur du Syndicat du Bolmon et du Jaï.

Enfin pour clôturer cette journée consacrée aux Sciences appliquées et politiques de protection de la nature, des éléments de contextualisation du schéma régional de cohérence écologique sur secteur de l'Etang de Berre ont été présentés par Frédérique GERBAUD-MAULIN, Chargée de mission régionale trames vertes et bleues à la DREAL PACA et Céline HAYOT, Chargée de mission Biodiversité à la Région PACA. Dans un cadre très général, l'ARPE a présenté ses missions par le biais de l'Observatoire régional de la biodiversité et l'Observatoire régional de l’eau et des milieux aquatiques en invitant les structures à s'organiser en réseau.

La journée du samedi a permis un tour d’horizon des connaissances naturalistes du pourtour de l’Etang de Berre. La première conférence a permis de définir l’écocomplexe de l’Etang de Berre en démontrant son intérêt fonctionnel pour les oiseaux. De nombreux taxons et espèces patrimoniales de l'Etang de Berre ont ensuite été passés au peigne fin par les différents spécialistes : chauves-souris, mammifères terrestres, poissons, Cistude d’Europe, libellules, flore. Avec l'exemple des lichens et de la Pie-grièche méridionale, la session consacrée aux sciences participatives a ouvert l'appel à la contribution de tous pour améliorer la connaissance de la "petite mer des oubliés".

 

Les sorties nature

En dépit de la météo menaçante, six des sept sorties nature ont été maintenues la journée du dimanche pour découvrir ou redécouvrir les sites emblématiques du pourtour de l'étang et l'avifaune hivernante : Etang du Pourra, Etang du Réaltor et Grand Torrent, Salins de Fos-sur-Mer, Ancienne Poudrerie de Saint-Chamas/Miramas, Petite Camargue de Saint-Chamas, et Etang du Bolmon. Les quatre dernières ont été animées par les gestionnaires des sites eux-mêmes afin de présenter les opérations de gestion qui y sont entreprises. Plus de 2000 foulques ont ainsi pu être observés sur l’étang du Pourra. Sur l’Étang du Bolmon, les participants ont pu observer un busard des roseaux en chasse au-dessus de la roselière ainsi que de nombreux canards (fuligule milouin, nette rousse, tadorne de Belon, foulques). La sortie à l’Etang du Réaltor, a permis à une vingtaine de personnes d’observer à la longue vue milouin, grèbe huppée, cormoran, héron cendré le long de la berge avant d’arriver jusqu’au Grand Torrent et observer l’impressionnante ripysilve.

 

  • En savoir plus

Bilan des rencontres naturalistes à télécharger sur le site de la LPO PACA

 

  • Contact
Aurélie JOHANET
Responsable de programmes Biodiversité Bouches-du-Rhône - LPO PACA
Site Les Creusets - CD 15 Route de Lançon - 13250 SAINT-CHAMAS
04 42 55 68 83 / bouches-du-rhone@lpo.fr