Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Centre tunisien des zones humides de Ghar el Melh | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Centre tunisien des zones humides de Ghar el Melh

Inauguration le 25 avril 2013

Date de publication : 24/06/2013

 

Résultat d'un projet de trois ans porté par la Direction Générale des Forêts et le bureau de Tunis du WWF et financé par la Fondation MAVA, le Centre National des  Zones Humides de Tunisie a été inauguré le 25 avril sous un temps maussade, largement compensé par la ferveur et l'enthousiasme suscité par l'évènement. Situé dans un superbe fort ottoman, en bordure de la lagune de Ghar el Melh, à une soixantaine de kilomètres au nord de Tunis,  destination balnéaire privilégiée des tunisois, ce centre a pour vocation de sensibiliser le public le plus large à la diversité, la richesse et l'utilité des zones humides de Tunisie. Doté d'une muséographie didactique et interactive, réalisée par des artisans locaux, ce centre est le premier du genre en Tunisie.

 

Des représentants des ministères de l'agriculture et du tourisme, du WWF, des autorités locales, de la Fondation MAVA, de la société civile tunisienne, de MedWet, de SEHUM (Valencia) et de la Tour du Valat ont inauguré cet équipement remarquable et discuté de sa gestion et des impacts attendus.

 

Le vaste complexe lagunaire de Ghar el Melh, situé à l’embouchure de la Medjerda, est bien préservé et très riche, tant par ses écosystèmes diversifiés que par sa qualité paysagère exceptionnelle ou ses valeurs culturelles (techniques agricoles ancestrales pratiquées aux abords des lagunes - guettayas), historiques (forts et port ottoman) et religieuses (marabout de Sidi Ali El Mekki). Il constitue un écrin idéal pour abriter le Centre National des Zones Humides et illustrer les multiples fonctions et valeurs de ces milieux trop souvent ignorés et détruits.

 

Crédits photos : J. Jalbert /TdV