La Camargue gardoise labellisée Grand Site de France

Par le ministre en charge de l’écologie le 17 janvier 2014

Date de publication : 30/01/2014

 

Par décision de Monsieur Philippe Martin, Ministre en charge de l'Ecologie et du Développement durable, en date du 17 janvier 2014, la Camargue gardoise a reçu le label Grand Site de France. La Camargue Gardoise devient ainsi le 14e Grand Site de France. L'obtention de ce label repose sur la richesse de ses paysages de zones humides et vient récompenser la qualité de leur préservation et de leur mise en valeur.

Paysage historique dont la cité d’Aigues-Mortes et la Tour Carbonnière sont les principaux emblèmes, la Camargue gardoise est aussi une zone humide remarquable.

Le territoire du nouveau Grand Site de France concerne huit communes. Il est  encadré au nord par la costière de Nîmes, au sud par la mer, à l’est par le département des Bouches-du-Rhône et l’ouest par celui de l’Hérault. Cet ensemble de marais est traversé par quatre cordons dunaires fossiles qui ont permis l’installation des habitations humaines. Au sud, les lagunes viennent caresser les remparts d’Aigues-Mortes et sont le siège d’une très ancienne industrie du sel. Dans la partie centrale plus élevée sont installés les principaux mas agricoles, tandis qu’au nord une zone fluvio-lacustre abrite la Réserve naturelle du Scamandre. La biodiversité et les milieux naturels sont exceptionnels, reconnus au travers d’une vaste zone Natura 2000 et inclus dans une zone humide d’intérêt international RAMSAR. La Camargue gardoise fait aussi partie de la Réserve de Biosphère de la Camargue.

Les parties les plus emblématiques de ce territoire, qui accueillent l’essentiel des visiteurs, ont été classées au titre de la protection des monuments naturels et des sites. Elles ont bénéficié d’une Opération Grand Site au cours des années 2000, qui a permis la requalification des paysages et l’amélioration de l’accueil du public. Ainsi, les remparts de la ville d’Aigues-Mortes ont été rendus au regard avec la démolition de l’ancienne cave coopérative, la Tour Carbonnière a fait l’objet d’aménagements de découverte, un réseau de sentiers pédestres et cyclables a été créé et le massif dunaire de l’Espiguette a été réhabilité.

Le projet est né de la volonté des élus de mettre sur pied une politique cohérente de protection et de gestion du patrimoine naturel et culturel sur cette partie ouest de la Camargue. Aujourd’hui, les professionnels du tourisme les accompagnent en tant qu’ « ambassadeurs du paysage et de la biodiversité », dans le cadre de ce projet qui a vocation à devenir celui de tout un territoire.

 

Source : communiqué de presse du Ministère en charge de l'écologie

Photo : Tour Carbonnière © N. Barré (TdV)

 

  • En savoir plus

Site Internet du Syndicat Mixte de la Camargue Gardoise

Site Internet du réseau des Grands Sites de France

Communiqué de presse du Ministère en charge de l'écologie

Dossier de presse du SMCG