Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Protection des milieux dunaires sur le Bagnas (34) | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Protection des milieux dunaires sur le Bagnas (34)

Une nouvelle opération concertée le 16 octobre 2015

Date de publication : 03/12/2015

Les dunes de la Réserve naturelle nationale du Bagnas, terrains du Conservatoire du Littoral, présentent une richesse biologique qu’il est nécessaire de préserver de manière prioritaire. De plus en plus rares sur notre littoral, ces dunes abritent des espèces animales et végétales protégées comme le Psammodrome des sables (lézard) et le lis maritime (photo ci-dessous).

Afin de préserver ces milieux naturels rares et fragiles, la réglementation interdit l’accès en dune. Hors, ce secteur subit une sur-fréquentation qui le dégrade chaque jour un peu plus, mettant en péril sa biodiversité. Ainsi, toute l’année et de façon régulière les agents de la réserve naturelle patrouillent sur la zone en rappelant la réglementation, afin d’informer et de sensibiliser le public.

Cette interdiction est rappelée sur le terrain par plusieurs panneaux réglementaires installés en haut de plage, marquant la limite à ne pas franchir. Deux panneaux d’informations présents sur la plage indiquent également, cartes à l’appui, les zones ouvertes à la circulation et les zones interdites.

Cependant, malgré cette sensibilisation régulière et la présence de panneaux rappelant la réglementation, la sur-fréquentation persiste et de nombreuses dégradations volontaires (panneaux, déchets…) sont observées quotidiennement par le gestionnaire.

Photos de gauche à droite : lis maritime / cordon dunaire / déchets en arrière dune

C’est ainsi que le gestionnaire, la sous-préfecture et l’ensemble des forces de police ont décidé de mener des opérations de grande envergure. Une première opération a abouti à la verbalisation d’une dizaine de personnes.

Une nouvelle opération, le 16 octobre dernier, a réuni Police Nationale, Gendarmerie, Polices Municipales, agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, Gardes du littoral et agents de la réserve. Elle a également permis de contrôler et de verbaliser une dizaine de personnes. Chaque contrevenant a dû s’acquitter d’une contravention de 135€.

Sensibilisation et information du public sont priorisées. Cependant, le constat actuel démontre que la sensibilisation s’avère inefficace, c’est pourquoi ces opérations de répression de grande ampleur sont menées et seront reconduites de manière régulière.

 

  • Contact

Julie BERTRAND

ADENA - Réserve du Bagnas

adena.conservateur@espaces-naturels.fr