Autour du collectif : les pôles de recherche, développement et innovation de l'AFB

Les pôles "Ecohydraulique" et "Gestion des écosystèmes aquatiques en territoire agricole" et la continuité écologique dans les zones humides littorales

Date de publication : 17/02/2017

L’AFB a notamment pour mission d’orienter, d’animer et de produire des recherches finalisées, contribuant à la mise en œuvre de la politique de l’eau. Dans cette optique, elle développe de nombreux partenariats avec des organismes de recherche.

A ce jour, il existe 4 pôles d’études et de recherche[1], associant l’AFB et différents organismes de recherche :

  • Le pôle "Ecohydraulique", associant l'AFB et l'IMFT (Institut de mécanique des fluides de Toulouse) ;
  • Le pôle "Gestion des écosystèmes aquatiques en territoire agricole", associant l'AFB et l'Inra (Institut national de la recherche agronomique) ;
  • Le pôle "Hydroécologie des plans d’eau", associant l'AFB et l'Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture) ;
  • Le pôle "Inside, recherche et innovation en systèmes d'information appliqué au domaine de l'eau" associant l'AFB et le BRGM

Les pôles assurent un lien entre la recherche et les besoins opérationnels, grâce à l'acquisition de nouvelles connaissances sur les milieux aquatiques et leur fonctionnement, ce qui permet de développer des outils et méthodes nécessaires aux gestionnaires de l’eau. Les pôles apportent également leur appui aux demandes techniques (notamment des services instructeurs) et participent aux formations relatives à leurs domaines de compétences respectifs.

Parmi ces quatre pôles d’études et de recherche, deux s’intéressent à la continuité écologique dans les zones humides littorales.

  

Pôle d'Etudes et Recherches Ecohydraulique de Toulouse

Le Pôle Ecohydraulique de Toulouse mobilise et développe les savoirs dans le domaine scientifique et technique de l’écohydraulique.

L’écohydraulique correspond à la caractérisation des relations entre les écoulements et les organismes aquatiques aux échelles biologiques de l’individu, de la population et de la communauté et aux échelles physiques du microhabitat, du mésohabitat, du tronçon et du bassin.

Ce pôle fait appel aux connaissances, outils et méthodes de l’hydraulique, de la mécanique des fluides, de l’éthologie et de l’écologie. Ses activités sont centrées autour :

  • de l'ingénierie de la continuité piscicole au droit des ouvrages transversaux sur les fleuves et les rivières (optimisation des systèmes de franchissement piscicole : échelle des individus), complétée par une approche à plus large échelle (axe et bassin versant : échelle des populations) ;
  • des liens entre débit/régime hydrologique des cours d’eau, disponibilité des habitats piscicoles et comportement migratoire des poissons.

 

Travaux sur la continuité écologique dans les zones humides littorales :

Ce travail est actuellement poursuivi par des tests de franchissement d'une vanne par des civelles, dans un canal expérimental installé in situ, le long du canal Charente-Seudre, près de l'écluse de Biard.

Contact : pierre.sagnes@afbiodiversite.fr

Pôle Gestion des écosystèmes aquatiques en territoire agricole de Rennes

Le Pôle d'Etudes et Recherches «Gest’Aqua» est situésur l’Agrocampus Ouest de Rennes, au sein des unités de recherche « Écologie et santé des écosystèmes », « Sol Agro et hydrosystème », « Spatialisation Écologie comportementale et biologie des populations de poissons » et de « l’unité expérimentale d'écologie et d'écotoxicologie aquatique ». Il intègre les compétences de l’Inra et de l’ONEMA de Rennes, de Saint-Pée-sur-Nivelle, d’Eu, et des stations expérimentales de terrain de l’Inra et de l’ONEMA.

Il concentre actuellement ses activités suivant 3 axes principaux :

  • Axe A : Pressions agricoles du bassin versant, transferts et impacts sur les hydrosystèmes
  • Axe B : Démographie et évolution des populations de migrateurs amphihalins, étude de leurs réponses aux impacts anthropiques
  • Axe C : Dimensionnement, suivi et analyse des opérations de protection, restauration et d’adaptation aux changements environnementaux

 

Travaux sur la continuité écologique dans les zones humides littorales :

Voir article "Le suivi et l’évaluation des populations d’anguilles"

Contact : laurent.beaulaton@afbiodiversite.fr

 

  • En savoir plus

En savoir plus sur les pôles d'études de recherche

La politique de recherche et développement de l'AFB

Projets lancés dans le cadre de la coordination inter-estuaire



[1] Les pôles d’études et de recherche sont inscrits à l'article Art. R. 213-12-14 du décret n° 2007-443 du 25 mars 2007 relatif à l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques