Lutte contre l’envahissement de la griffe de sorcière

Nouveau partenariat entre l’association REV Solidarité Jeunesse, le syndicat RIVAGE et la commune de Leucate  pour un chantier bénévole international (11)

Date de publication : 07/09/2015

 

Un nouveau chantier d’arrachage de la griffe de sorcière (carpobrotus sp) a lieu sur le lido de Mouret du 5 au 26 septembre prochain. Ce sont une dizaine de volontaires internationaux, recrutés par l’association REV Solidarité Jeunesse, basée à Beauvoisin, qui viendront poursuivre le travail engagé depuis 5 ans sur ce secteur. L’objectif est de restaurer les dunes du Mouret en marge de l'étang de Salses-Leucate, qui sont fortement impactées par la présence de la griffe de sorcière, espèce envahissante originaire d’Afrique du sud. L’accueil des volontaires sera réalisé par la mairie de Leucate et le syndicat RIVAGE. En contrepartie du travail d’arrachage manuel, les bénévoles seront hébergés au camping municipal de Leucate et bénéficieront de plusieurs activités et visites typiques du territoire : participation aux vendanges, découverte du plateau et château de Leucate, pêche à la caluche, etc.. Sur ce site récemment aménagé vis-à-vis de sa fréquentation, les bénéfices de ces chantiers sont visibles et réels vis-à-vis de la flore patrimoniale autochtone.

 

L’état d’envahissement du site par la griffe de sorcière

En 2009, date de début des opérations de lutte contre la griffe de sorcière, plus de 70% des habitats naturels recensés (dunes grises, blanches et prés salés) étaient impactés par la griffe de sorcière avec des recouvrements pouvant aller de 5 à 75%. Depuis, de nombreuses sessions d’arrachage manuel ont eu lieu. Les suivis annuels sur ce site permettent de connaître précisément la localisation des zones les plus infestées et des zones de colonisation. Ainsi, fin 2014, on estime à 25% les habitats naturels encore impactés par cette espèce.

 

L’historique de la mise en place des chantiers

La mise en place de ces chantiers débute en 2009 par l’organisation de chantiers « courts » d’une seule journée en partenariat avec des écoles ou encore des comités d’entreprise. Ce travail permet de remplir le double objectif de restaurer l’état de conservation des habitats naturels tout en sensibilisant le public à la problématique des espèces envahissantes.

Ensuite, ces actions sont reprises dans le cadre du projet LIFE+ Lag’Nature où ces journées sont complétées par la mise en place d’un partenariat avec l’association REV Solidarité Jeunesse qui permet l’accueil d’une dizaine de volontaires internationaux pendant 3 semaines pour effectuer l’arrachage de cette espèce.

Ainsi en 2011 et 2012, 3 chantiers « longs » sont organisés pour le traitement d’environs 30 ha de dunes fixées. En 2013 et 2014, la mise en place d’un contrat Natura 2000 permet de poursuivre le travail avec l’organisation de 2 chantiers « longs » supplémentaires.

Tout au long de ces années, de nombreuses journées d’arrachage sont organisées et permettent de compléter le travail des volontaires internationaux.

Pour faire face aux difficultés de financement induites par la transition des différents programmes Européens et Régionaux, en 2015, la mairie de Leucate et le syndicat RIVAGE autofinanceront un nouveau chantier afin de poursuivre la dynamique mise en place sur ce territoire. Effectivement, il est estimé à 3 chantiers supplémentaires le travail nécessaire pour le traitement de la totalité des habitats naturels sur la zone.

Le contrôle de la germination pourra ensuite être effectué lors des « journées » de sensibilisation régulièrement organisées.

 

Les caractéristiques du chantier « long »

Le partenariat avec l’association REV Solidarité Jeunesse met l’accent sur le partage entre le travail des volontaires dans l’objectif de répondre à une problématique précise et leur implication dans la vie locale. Ainsi, chacune des journées débute par le travail d’arrachage qui dure environs 5 heures pour ensuite laisser place aux différentes activités et visites du territoire. L’implication des élus, de la population et des associations locales permet de renforcer l’intérêt des volontaires. Tout au long du chantier, plusieurs moments conviviaux sont organisés à l’initiative des volontaires. C’est notamment le cas du traditionnel «  repas international », organisé à la mi-chantier, qui permet de faire découvrir à la population les spécialités culinaires des différents pays représentés par les volontaires. Un important travail de sensibilisation sur la problématique liée aux espèces envahissantes est également réalisé par la Mairie de Leucate et le Syndicat RIVAGE pour que les volontaires soient capables, sur le terrain, de relayer l’information.

 

  • Contact

Si vous souhaitez plus de renseignement sur l’organisation de ces chantiers, merci de contacter :

Syndicat RIVAGE : julien.robert@mairie-leucate.fr

Association REV Solidarité Jeunesse : sjrev@orange.fr