Inventaire des zones humides du bassin versant du Lez

Pour une gestion des zones humides à travers le SAGE Lez-Mosson-Etangs Palavasiens

La Directive Cadre Eau (DCE), la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA), l’arrêté du 24 juin 2008 ou encore le SDAGE Rhône-Méditerranée 2010-2015, vont tous dans le même sens, à savoir, une meilleure prise en compte des zones humides, non seulement sur le plan du patrimoine naturel remarquable qu’elles peuvent abriter, mais aussi du point de vue de leurs nombreuses fonctions et des services rendus. C’est dans ce contexte, et compte tenu des enjeux, en particulier en termes de gestion et de protection des zones humides, que le Syndicat du Bassin du Lez (SYBLE) s’est porté maître d’ouvrage de l’inventaire des zones humides du bassin versant Lez-Mosson-Etangs Palavasiens. Cette étude s’inscrit dans la démarche de gestion des zones humides à travers le SAGE Lez-Mosson-Etangs Palavasiens. Le SAGE est en cours de révision, l’inventaire des zones humides servira de base de référence au volet zones humides du futur SAGE.

 

 

Objectifs de l'inventaire

Les résultats de l’inventaire permettent d’obtenir une cartographie précise des zones humides du bassin versant et de réaliser un porté à connaissance de ces zones pour les communes et les intercommunalités du territoire afin qu’elles intègrent les enjeux relatifs aux zones humides dans leurs documents d’urbanisme.

 

Délimitation précise des zones humides

La détermination des zones humides effectives ne peut se faire précisément que par une démarche d’identification sur le terrain.

Ainsi, sur les zones humides potentielles, des contrôles ont été effectués au moyen de sondages pédologiques et de relevés floristiques selon la méthodologie définie dans l’arrêté du 24 juin 2008 (complété par la circulaire du 25 juin 2008) précisant les critères de définition et de délimitation des zones humides.

 

Les résultats

Au cours de l’inventaire il s’est avéré que l’arrêté de 24 juin 2008, qui a été conçu pour recenser les zones humides de manière large au niveau national, a, en région méditerranéenne l’effet inverse. En effet, la liste d’espèces végétales servant à délimiter les zones humides, n’est pas adaptée aux particularités de la flore méditerranéenne. Le comité de suivi de l’étude a donc proposé de contacter la Direction Régional de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement afin de solliciter le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel pour les informer des difficultés rencontrées et de proposer une liste d’espèces additives adaptée au Languedoc-Roussillon.

Cette procédure est actuellement en cours au Conservatoire Botanique National.

Afin d’intégrer cette problématique, deux types de zones humides ont donc été différenciées et validées par la Commission Locale de l’Eau du SAGE celles respectant les critères de :

 

  • l’arrêté du 24 juin 2008 (très strict)
  • la Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (moins strict)

 

Au total, l'inventaire des zones humides du bassin versant du Lez a permis de recenser 225 zones humides (125 zones recensées selon les critères de l’arrêté du 24 juin 2008 et 100 zones selon les critères de la Loi sur l’Eau de 2006).

 

TELECHARGER L'INVENTAIRE SUR LE SITE DU SYBLE

Contact:

  • Mélanie TAURINES

        Secrétaire/Comptable du SYBLE

        Tél : 04.99.62.09.52/ fax: 04.99.62.09.61

        mt.syble@gmail.com

        www.syble.fr