Les oiseaux d’eau observés au Bagnas (34) entre 1990 et 2016

Focus sur les anatidés hivernants

Date de publication : 22/03/2017

L’ADENA, gestionnaire de la réserve naturelle du Bagnas a étudié en 2016 les données recensées lors des comptages hebdomadaires des oiseaux d’eau depuis 1990. Ce sont 84 125 données et 978 comptages qui ont été pris en compte dans ce travail ; soit 12 000 heures d’observation menées par les équipes successives de gestionnaires.

Cette étude :

  • présente 40 fiches-espèces comportant l’abondance mensuelle et annuelle ainsi que la tendance de l’espèce au Bagnas[1] et une comparaison avec les effectifs départementaux, nationaux et internationaux lorsque cela est possible ;
  • propose des analyses croisées inter-espèces qui ouvrent des perspectives d’étude ;
  • se concentre sur les périodes d’hivernage et de nidification (les périodes de migration feront l’objet d’une autre étude).

264 espèces sont recensées à ce jour au Bagnas dont 142 régulières et 122 occasionnelles. Les oiseaux d’eau observés le plus fréquemment sur le site et étudié dans le cadre du rapport sont les anatidés, les ardéidés, les laridés, les limicoles, les podicipedidés, la Foulque macroule, le Grand Cormoran et le Flamant rose.

Cet article concerne uniquement des résultats concernant les anatidés hivernants.

13 espèces d’anatidés sont observées au Bagnas depuis 26 ans et 6 espèces majoritaires hivernent : Canard chipeau, Canard colvert, Canard siffleur, Canard souchet, Fuligule milouin et Sarcelle d’hiver.

En considérant ces 6 espèces, le Bagnas abrite environ 1900 anatidés chaque hiver depuis 26 ans. La fréquentation par ces espèces atteint des records (ponctuels ou sur plusieurs années consécutives) entre 2002 et 2009. Ces hivers-là, ce sont plus de 2400 à 2800 canards qui sont recensés lors des comptages. Le record est de 5900 canards observés en novembre 2009.

2010 marquent des baisses d’effectifs notamment pour le Canard siffleur, le Canard  souchet et la Sarcelle d’hiver. Leur fréquentation est la plus basse de la période d’étude et ce plusieurs années durant.

Si l’on compare ces résultats avec les données départementales du Wetland de la mi-janvier, on s’aperçoit que 3 périodes se dessinent.

1 : 1991 à 2001 : Il y a environ autant de canards au Bagnas que dans le reste du département. Ce sont entre 4400 et 5400 canards qui sont recensés dans le département (Bagnas compris) à cette période, en janvier.

2 : 2002 à 2010 : Le Bagnas accueillent environ deux fois plus de canards que l’ensemble des 15 autres sites suivis (2005, 2009 et 2010 exceptées). 5000 à 6500 canards sont observés sur le département (Bagnas compris).

3 : 2011 à 2016 : les effectifs du Bagnas sont les plus bas depuis 1990 tandis que les effectifs départementaux sont bien supérieurs et atteignent des records par rapport aux années précédentes. En 2016, il y a 4 fois plus de canards dans le reste du département qu’au Bagnas. Il y a entre 5600 et 7200 canards sur le département (Bagnas compris).

A partir de 2008, l’étang de Vendres voit son attractivité augmenter. 2013 mis à part, ce site devient le plus attractif pour les six espèces considérées dès 2012. En 2015, un maximum de 4432 canards y est observé.

Pour expliquer ce constat, une étudiante de MASTER 2 va pendant 6 mois approfondir ces résultats et tenter d’expliquer :

  • le pic d’abondance des anatidés  observé dans les années 2000 ;
  • la baisse de fréquentation du Bagnas par les anatidés ces dernières années alors que la tendance héraultaise est à la hausse

De manière plus globale, ce travail propose différentes perspectives d’étude concernant notamment le protocole de suivi des oiseaux d’eau au Bagnas, la compréhension du rôle de ce site pour l’avifaune dans le contexte actuel et plus largement la poursuite de la mutualisation des suivis entre gestionnaires.

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur ce sujet ou si vous souhaitez recevoir l’étude globale.

 

  • En savoir plus

Une synthèse du rapport incluant un focus sur les anatidés hivernants est disponible sur notre site internet : bagnas.n2000.fr

Télécharger la synthèse

 

  • Contact

ADENA / 04 67 01 60 23

 



[1] Le logiciel Trendspotter (Soldaat L. & al., 2007) permet de modéliser l’évolution des stationnements d’oiseaux au Bagnas et dans le département : augmentation, stabilité, déclin, fluctuation (si la tendance n’est pas significative) ;