Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Quel est l’état chimique des lagunes méditerranéennes ? | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Quel est l’état chimique des lagunes méditerranéennes ?

L’ONML publie une fiche thématique sur les masses d’eau littorales, décembre 2016

Date de publication : 17/03/2017

L’Observatoire National de la Mer et du Littoral a publié fin 2016 une fiche sur l’état chimique des masses d'eau littorales françaises dans le cadre de la directive cadre sur l'eau.

Voir notre article précédent : Quel est l’état écologique des lagunes méditerranéennes ?

La directive cadre sur l’eau, DCE (2000/60/CE) impose des objectifs de qualité à chacun des états membres, avec l’atteinte du bon état (écologique et chimique) des masses d’eau, qui se définit comme le retour à une situation de référence naturelle à atteindre d’ici 2015, 2021 ou au plus tard 2027.

<< Localisation des masses d’eau ayant un état ou un potentiel chimique médiocre. Sources : Agences et offices de l’Eau - Onema - ministère en charge de l’Environnement, état des lieux 2013. Traitements : SOeS (Observatoire national de la mer et du littoral).

Les masses d’eau littorales regroupent d’une part les masses d’eau côtières et d’autre part les masses d’eau de transition (à proximité des embouchures de fleuves et dans les lagunes de Méditerranée).

Cette fiche thématique présente ainsi la distribution géographique de cet état chimique évalué lors de la dernière révision de l’état des lieux en 2013 et les principales causes du déclassement des masses d’eau à l’état chimique dégradé.

 

Quel est l’état chimique des lagunes méditerranéennes ?

  

En comparaison aux masses d’eau de surface et aux eaux côtières (66,5% ont un bon état ou un bon potentiel chimique), les masses d’eau de transition restent en 2013 celles qui pâtissent du moins bon état chimique (seulement 41,9% ont un bon état ou un bon potentiel chimique). Parmi les masses d’eau de transition dans un mauvais état chimique, près de la moitié sont des lagunes méditerranéennes (19 lagunes sur 43 masses d’eau en mauvais état chimique). Celles-ci sont des milieux fermés et peu profonds qui ont une forte productivité et concentrent les nutriments et les polluants venus des territoires proches. Elles font également l’objet de nombreux usages (pêche, conchyliculture, plaisance...).

  

Concernant les masses d’eau de transition du district ‘Méditerranée continentale’, seules 11,1% ont un bon état chimique, 70,4% un état médiocre, et indéterminé pour 18,5%.

Concernant les masses d’eau de transition du district ‘Corse’, 75% ont un état moyen, et 25% un état médiocre.

 

Les masses d’eau lagunaires ayant un état/potentiel chimique médiocre, en 2013 sont les suivantes :

  • En Occitanie : l’étang de Canet, l’étang de Salses-Leucate, les étangs de Bages-Sigean, Campignol et de l’Ayrolle dans le complexe des étangs du Narbonnais, l’étang de Vendres, l’étang de Thau, les étangs palavasiens est et ouest, l’étang de l’Or, l’étang du Ponant, l’étang de la Marette, le petit Rhône.
  • En PACA : le grand Rhône, les étangs de la Palissade, l’étang du Vaccarès, l’étang de Berre et les étangs de Bolmon et de Vaine.
  • En Corse : l'étang de Biguglia, au sud de Bastia, et les étangs de Diana et Urbino dans la plaine orientale.

 

Le classement des masses d’eau est réalisé à partir de la présence et de la concentration dans le milieu de différents types de polluants : les métaux lourds et leurs dérivés, les pesticides, les polluants industriels et les autres polluants. Au total, 41 substances sont suivies. Parmi elle, 21 sont interdites, 4 n’ont plus d’usage en France, 6 sont en restriction d’usage et 5 sont issues d’émissions non intentionnelles.

Pour les masses d’eau de transition, les causes de déclassement se répartissent entre, d’une part, les pesticides et, d’autre part, une série de polluants d’origines diverses. Des pesticides (endosulfan et lindane) sont retrouvés en trop grande quantité dans de nombreuses masses d’eau de transition méditerranéennes. Les organochlorés historiques sont détectés dans les masses d’eau de Corse, dans le complexe de l’étang de Berre et dans les étangs palavasiens.

 

  • En savoir plus

Fiche thématique sur l'évaluation de l'état chimique des masses d'eau littorales dans le cadre de la directive cadre sur l'eau 

Télécharger le pdf

 

Synthèse statistique sur la façade méditerranéenne - ONML, mars 2016

Retrouvez en détail l’état écologique et chimique des masses d’eau lagunaires des bassins RMC dans la note « Connaissance des lagunes : bilan et stratégie dans le cadre de la mise en œuvre du SDAGE 2016-2021 » (p28)

 

  • Contact

Sébastien Colas

Service de l’Observation et des Statistiques du ministère de l’Environnement

Observatoire national de la mer et du littoral

sebastien.colas@developpement-durable.gouv.fr