L’apport économique des zones humides méditerranéennes dans la régulation du climat

Plan Bleu, 2017

 

Pour améliorer la connaissance et favoriser la prise en compte du rôle d’amortisseur climatique joué par les zones humides en Méditerranée dans les politiques d’adaptation et de prévention des catastrophes naturelles, le Plan Bleu a initié en 2013, en partenariat avec la Tour du Valat, le projet Med-ESCWET. Ce projet, cofinancé par la Fondation MAVA et la Fondation Prince Albert II de Monaco, vise à estimer la valeur économique de services écosystémiques d’adaptation et d’atténuation du changement climatique rendus par des zones humides du pourtour méditerranéen. Il vise aussi à promouvoir l’utilisation et la restauration de ces ’infrastructures naturelles’ comme mesures d’adaptation au changement climatique, alors que les infrastructures artificielles sont jusqu'à présent privilégiées.

Pour l’étude, quatre zones humides pilotes, associées chacune à un service écosystémique, ont été retenues :

  • le service de protection côtière assuré par l’étang de Vic (Hérault, France) ;
  • le service d’écrêtement des crues assuré par la plaine inondable de Lonjsko polje (Croatie) ;
  • le service de séquestration du carbone assuré par les tourbières de Yeniçağa (Turquie) ;
  • le service de séquestration du carbone assuré par la lagune de Burullus (Égypte).

L’étude de chaque site comporte une phase d’évaluation biophysique et une phase d’évaluation économique du service écosystémique.

 

  • En savoir plus

Télécharger la publication