Les lagunes côtières et les estuaires de l’Océan Indien

Une publication de l'IUCN Sri Lanka

Le bureau du Sri Lanka de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, a publié un livre de 72 pages sur les lagunes côtières et les estuaires rédigé par Sriyanie Miththapala(en anglais).

Ce livre est réalisé sous les auspices de l’initiative « Mangroves for the future ». Cette initiative est basée sur les collaborations et les partenariats créés après le Tsunami  de 2004 dans l’Océan Indien et focalise sur la gestion et la conservation des écosystèmes côtiers dans le sud de l’Asie.

Il s’agit d’un livre de sensibilisation, très joliment illustré avec de multiples photographies et illustrations en couleur et rédigé dans un anglais accessible.  L’auteur, le Dr Sriyanie Miththapala, s’est appuyé sur un ensemble de références, dont beaucoup de sites internet et quelques références scientifiques clés dans le domaine. Il aborde les différents types d’estuaires et lagunes en zone tropicale et leurs caractéristiques géomorphologiques, hydrologiques et écologiques, les services écosystémiques, l’impact du changement climatique ainsi que les enjeux de conservation et de mise en place d’une gestion écosystémique basé sur des approches participatives.

Le lecteur reconnaîtra beaucoup de thèmes et d’enjeux qui sont aussi pertinents pour les étangs littoraux de nos régions méditerranéennes. Cependant, il sera frappé par l’importance que ces lagunes tropicales représentent pour l’économie et la vie des populations locales. L’auteur cite que 2% de la population de Sri Lanka, soit 500 000 personnes dépendent directement des lagunes côtières pour leur revenu, principalement obtenu par la pêche ; en Inde, la lagune de Puttalem (327 km2) est connue pour la qualité de ses ressources de pêche et 15 000 personnes en dépendent.  Egalement il découvrira l’importance des mangroves dans les lagunes de l’Océan Indien ainsi que des informations sur les adaptations des palétuviers.

L’initiative « Mangroves for the future » ou MFF est un partenariat qui a pour but de focaliser les investissements vers les écosystèmes marins côtiers pour favoriser le développement durable. MFF représente un outil pour aider les pays de la zone, ainsi que les acteurs économiques et les associations à relever ce défi. MFF a adopté les mangroves comme écosystème emblématique en reconnaissant leur rôle à mitiger les impacts du Tsunami de 2004, ainsi que les effets dévastateurs de leur destruction sur la vie des populations en zone côtière tropicale. Cependant, MFF s’intéresse à l’ensemble des écosystèmes marins côtiers, comme les récifs coralliens, les estuaires, les lagunes côtières, les zones humides, les plages et les herbiers de phanérogames marines …. Après le Tsunami de 2004, l’ancien président des Etats Unis, Bill Clinton a accentué l’idée que la reconstruction des habitats et écosystèmes naturels est un des meilleurs moyens pour renforcer la résilience envers les désastres naturels futurs. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et le Programme de Développement des Nations Unies (PNUD) ont ainsi lancé l’initiative MFF actuellement dans 10 pays riverains de l’Océan Indien.

 

  • En savoir plus

Le livre est disponible en PDF et téléchargeable sur ce lien et ci-contre également

 

  • Contact

Rutger De Wit (CNRS & Université Montpellier 2)

Mail : rutger.de-wit@univ-montp2.fr