‘Le Point Sur’ l'artificialisation et la protection des rivages métropolitains

CGDD / SOeS, décembre 2012

 

Nos régions méditerranéennes sont très contrastées avec un taux d’artificialisation record pour la région PACA (41%), moyen en Languedoc-Roussillon (17%) et minimum pour la Corse (12%) lorsque la moyenne nationale se situe à 23%. En PACA, l’artificialisation apparaît composée de grands îlots massifs, alors qu’ils sont plutôt composés de petits îlots allongés en LR et Corse, synonymes de mitage de ces territoires. En termes de protections réglementaires et foncières (sites du CdL, forêt publique, natura 2000), le pourtour méditerranéen apparaît mieux doté que les autres façades. Néanmoins, parmi les territoires potentiellement les plus menacés concernant l’artificialisation à venir des rivages littoraux figure en tête de classement certaines communes du Languedoc-Roussillon (Aude, Hérault et Gard).

 

  • En savoir plus

Voir la publication