Qualité de l'eau de la Durance à St Chamas - Les apports en nutriments et en matières en suspension de la centrale hydro-électrique à l'étang de Berre

La Houille Blanche, n°3, 2014, p. 64-76

 

Emma Gouze1, Laurent Martin1, Philippe Gosse1, Patrick Raimbault2 et Pietro Bernardara1

 

Résumé de l’article :

L'Etang de Berre est un écosystème eutrophe qui reçoit de l'eau douce et des nutriments par deux rivières et par la Durance via la centrale hydro-électrique de Saint Chamas (SC). En intégrant les variations horaires, les échantillons journaliers nous ont permis de calculer un bilan annuel représentatif des apports en nutriments : SC apporte 1085 tonnes de N total (93 % est équi-réparti entre les formes nitrates et azote organique dissous) et 30 tonnes de P total (80 % est sous forme particulaire) sur la période Octobre 2008 à Novembre 2009. La fréquence d'échantillonnage requise pour obtenir le flux annuel en N total avec une erreur de 25 % est mensuelle. Pour le flux annuel de P total, l'erreur minimale est obtenue à partir de l'échantillonnage le plus fréquent testé (i.e. hebdomadaire) mais varie entre -30 % et +60 %. Si on compile toutes les études, on observe que les apports en nutriments à la lagune ont diminué ces 2 dernières décennies. En 2006, SC représente 50 % et 14 % des apports allochtones en N total et P total respectivement. Les sources diffuses et atmosphériques et la labilité des fractions organique dissoute et particulaire restent à préciser.

 

  • En savoir plus

Voir la publication

 

  • Contact

Emma Gouze

emma.gouze@edf.fr

 

1 EDF R&D, Laboratoire National d'Hydraulique et Environnement, 6 quai Watier, BP49, 78401 Chatou

2 Mediterranean Institute of Oceanography, Campus de Luminy, case 901, 13288 Marseille cedex 9