Maladies infectieuses émergentes au sein des zones humides méditerranéennes dans le contexte des changements globaux

VITTECOQ M. 2012

 

Résumé :

L’émergence de maladies telles que le SRAS et le SIDA au cours des dernières décennies a fait prendre conscience des liens étroits existant entre santé animale, santé humaine et santé des écosystèmes. En effet, les pathogènes émergents ont pour la plupart une origine zoonotique (i.e. ils circulaient à l’origine au sein des populations animales). Les risques sanitaires associés à ces émergences sont en constante évolution sous l’influence des changements globaux qui modifient les écosystèmes et les contacts entre les hôtes. La prévention et le contrôle des maladies infectieuses émergentes nécessitent la compréhension de leur dynamique dans l’ensemble des compartiments dans lesquels elles circulent.

Le travail présenté ici avait pour objectif d’améliorer cette compréhension au sein des zones humides méditerranéennes en se concentrant sur deux pathogènes émergents : les virus Influenza A (VIA) et le virus West Nile. Il a été structuré selon trois axes de recherche :

  • Utiliser la surveillance épidémiologique de l’avifaune sauvage pour comprendre la circulation du virus West Nile dans le bassin méditerranéen ;
  • Comprendre la dynamique des VIA au sein des différents compartiments où ils circulent et à leur interface ;
  • Comprendre le rôle des conditions environnementales dans la dynamique des VIA notamment au sein des populations humaines.

Nos résultats mettent en évidence l’intérêt de mener des études multidisciplinaires sur le long terme pour comprendre l’épidémiologie des maladies émergentes. Ils soulignent également le rôle des activités anthropiques et des conditions environnementales dans la dynamique de ces maladies. Nos études apportent des éléments de réflexion pour allier gestion des risques d’émergence et gestion des écosystèmes et des populations. Elles encouragent à développer ce type d’approche afin de relever le défi de la prévention et du contrôle des pathogènes émergents.

 

Référence  bibliographique :

VITTECOQ M., 2012. Maladies infectieuses émergentes au sein des zones humides méditerranéennes dans le contexte des changements globaux. Thèse : biologie de l'évolution et écologie, Université Montpellier 2 (FRA), 284 p.

 

  • En savoir plus

Télécharger la thèse sur le site Internet de la Tour du Valat