Autres publications

ROBERT S. & MERLIN H. (dir.), novembre 2016

Paru en novembre 2016 aux Presses Universitaires de Provence, l’ouvrage "Habiter le littoral : enjeux contemporains" est issu du colloque co-organisé par l’OHM-LM, la SEH et le laboratoire ESPACE en octobre 2014 à Marseille. Cet ouvrage rend compte de l’habitabilité des littoraux en ce début de XXIème siècle, en revisitant le rapport instauré par les sociétés humaines avec le milieu côtier à travers l’acte « d’habiter ». Par des approches disciplinaires et des terrains variés, il propose un dialogue sur un sujet stratégique, dans un contexte où les relations entre humanité et environnement n’ont jamais été aussi tendues.

En savoir plus

Plan Bleu, 2017

Le projet Med-ESCWET, vise à estimer la valeur économique de services écosystémiques d’adaptation et d’atténuation du changement climatique rendus par des zones humides du pourtour méditerranéen, afin que leur rôle d’amortisseur climatique soit intégré dans les politiques d’adaptation et de prévention des catastrophes naturelles.

En savoir plus

ONERC, 2015

Ce rapport décrit les premiers signes du changement climatique perçus le long du littoral. En s’appuyant sur les connaissances scientifiques les plus récentes, et notamment celles du GIEC, il dresse le panorama des changements attendus au cours des prochaines décennies et de leurs impacts potentiels. Une attention particulière est portée à la hausse du niveau des mers.

En savoir plus

MATHEVET R. & GUILLEMAIN M., 2016

Cet ouvrage présente la biologie et les mœurs des canards sauvages, mais aussi les réseaux d’acteurs qui interagissent avec eux. Il invite le lecteur à une analyse des évolutions récentes des rapports qu’entretiennent les hommes avec la faune et la nature en général. Ce livre n’est donc pas à prendre comme une simple histoire naturelle des canards et des hommes, mais comme une invitation à exploiter durablement les populations de canards sauvages, et au-delà les milieux naturels, dans un monde changeant.

En savoir plus

Pôle Mer Méditerranée, juin 2016

L’étude RESTAUREG avait pour objectif d’analyser et synthétiser la réglementation pour la mise en œuvre de projets de génie écologique innovants. Elle a permis d’élaborer ce guide co-conçu par le Pôle Mer Méditerranée, un groupement d’avocats et les services de l’Etat. Cet outil permet de faciliter les démarches règlementaires des porteurs de projets de génie écologique côtier en leur apportant une meilleure compréhension des  processus d’autorisation règlementaire.

En savoir plus

Observatoire National des Milieux Humides, 2016

Dans le cadre de l’Observatoire National des Milieux Humides, l’évolution de l’occupation du sol dans les 32 sites métropolitains désignés avant 2015 a été étudiée à partir d’images satellites. Utilisant la méthodologie du projet GlobWetland-II, elle a permis d’établir des cartes d’occupation du sol et de mesurer l’évolution entre 1975 et 2005 des zones humides, tant naturelles qu’artificielles. A la suite du rapport technique publié en Mai 2016, une plaquette de 4 pages résumant l'essentiel vient d'être publiée par l'Observatoire des Milieux Humides.

En savoir plus

Doctorat de Sébastien Ficheux, 2013

Le titre de docteur de l’université de Bourgogne a été attribué à Sébastien Ficheux le 20 décembre 2013 pour sa thèse sur la dynamique et la génétique des populations de cistude d’Europe. Cette thèse a été un projet réalisé en partenariat la Fondation de la Tour du Valat et l’Université de Bourgogne (laboratoire Biogéosciences). Il s’agissait d’étudier la dispersion de la Cistude d’Europe (Emys orbicularis) en Europe, dans un contexte de fragmentation d’habitats et de déterminer les causes de ce comportement via l’analyse de la dynamique et de la génétique des populations.

En savoir plus

Publication du groupe d’experts "Zones Humides", 1er et 2e trimestres 2016, 24 p.

Ce nouveau numéro de la revue "Zones Humides Infos", édité par la SNPN, porte sur la pêche et la pisciculture en eau douce. Il existe six grandes régions d’étangs piscicoles de France –Dombes, Forez, Champagne, Lorraine, Sologne et Brenne– qui sont considérées, à juste titre, comme des hauts lieux de la biodiversité. Elles affrontent cependant des difficultés économiques ou structurelles qui remettent aujourd’hui en cause cet acquis.

En savoir plus

OUISSE V. & Al., 2013

Les politiques publiques mises en place pour la reconquête de la bonne qualité des écosystèmes lagunaires se sont attachées à réduire les intrants d’éléments nutritifs (N et P). Cependant, au cours des 30 dernières années, les lagunes ont stocké d’importantes quantités de ces éléments, notamment dans les sédiments. Par conséquent, ce stock sédimentaire est de nature à freiner la restauration des milieux lagunaires (hystérésis) et à retarder l’atteinte du bon état écologique (Directive Cadre sur l’Eau)...

En savoir plus

Edition de l’ARPE PACA pour l’Observatoire photographique du paysage littoral depuis la mer en Provence-Alpes-Côte d’Azur, octobre 2015

Dans le cadre de ses missions d’observation, d’animation territoriale et d’étude, l’Agence régionale Pour l’Environnement (ARPE) s’est vue confier par la DREAL la réalisation d’un Observatoire Photographique du Paysage vu depuis la mer pour la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Une première campagne photographique constituée de 800 clichés a été réalisée, dont 150 ont été extraits pour constituer une publication.

En savoir plus

Davidson N C., Marine and Freshwater Research 65(10), septembre 2014

Il est fréquemment rapporté, sans élément probant, que le monde a perdu 50% de ses zones humides (ou 50% depuis 1900). Cette analyse de 189 études scientifiques montre que 87% des zones humides mondiales ont disparu depuis 1700. Depuis 1900, cette disparition s’est accélérée avec la perte de 64 à 71% de zones humides. Les zones humides continentales ont plus souffert que les zones humides côtières. Bien que ce déclin ait tendance à décroitre en Europe et en Amérique du Nord ces dernières années, il continue largement en Asie.

En savoir plus

Une réflexion pour encourager et orienter les études d'impact

Les études de la Tour du Valat ont révélé des effets significatifs de la démoustication au Bti en Camargue, tant sur l'abondance des invertébrés servant de nourriture aux passereaux paludicoles que sur le succès reproducteur des hirondelles de fenêtre nichant en zone habitée. Très peu d'études sur les effets des insecticides, voire aucune, n'avait révélé de tels impacts, remettant en question le caractère respectueux du Bti, au moins dans certains contextes environnementaux. Un article récemment paru se penche sur les facteurs pouvant expliquer ces résultats inédits sur la base d'une recherche bibliographique afin d'identifier les priorités et orienter les futures recherches sur l'usage du Bti dans l'environnement.

En savoir plus