GELAMED : Etude du plancton gélatineux sur la façade méditerranéenne (Projet de recherche LITEAU)

Image

Accueil

Total Fondation

 

Problématique à l'origine du projet 

Le développement et l'échouage massifs de plancton gélatineux en zone côtière et lagunaire sont des freins majeurs au bon déroulement des activités touristiques mais aussi des activités commerciales locales (pêche, piscicultures, etc.). De plus, les populations locales s'interrogent sur les raisons et la rythmicité des apparitions de ces pullulations ainsi que sur leur dangerosité. Les origines de ces apparitions massives et ponctuelles sont-elles étroitement liées aux activités anthropiques (eutrophisation, sur -pêche, changement climatique, etc.)? Quels sont les effets de ces développements massifs sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques? Ces proliférations vont elles continuer, s'accentuer?

Peut-on prédire les apparitions de ces organismes gélatineux? Devant le manque criant de connaissance sur ces organismes qui posent de nombreuses questions environnementales et une forte pression sociétale, il est devenu évident que les études portant sur ce compartiment pélagique doivent être développées et ce à différents niveaux.

Ci-dessus : Méduse d'Obelia sp. (Hydrozoaire)- Prélèvement mars 2008 étang de Thau- Photo D. Bonnet

 

Objectifs du projet

Le projet GELAMED a débuté en 2010 et a été planifié sur 3 ans. Il a pour objectifs :

- Au niveau sociétal, de mieux cerner les réelles inquiétudes et problèmes posés aux acteurs du milieu marin par la présence de ces organismes(élus locaux, professionnels, résidants et touristes).

-De caractériser les différents taxa/espèces présentes, leurs rythmes d'apparition saisonniers/interannuels ainsi que leur distribution géographique afin d’établir leurs interactions avec l’environnement.

Mise en oeuvre du projet et activités de ses partenaires

Le projet est une collaboration entre 6 laboratoires scientifiques de la façade méditerranéenne française : le Laboratoire Ecosystèmes Lagunaires de l’Université de Montpellier II (ECOSYM), le Laboratoire d’Océanographie Physique et Biogéochimique (LOPB) de Marseille, le laboratoire d’Océanographie de Villefranche-sur-Mer (LOV), l'Observatoire Océanologique de Banyuls-sur-mer (OOB), le Laboratoire Environnement - Ressources en Languedoc-Roussillon (LER-LR / Ifremer), et le programme transversal de recherche Mémoire, Représentation, Narration de l’Université de Nîmes (PTRMN Unîmes).

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes et le syndicat mixte GIPREB (syndicat mixte de l'étang de Berre) sont aussi partenaires.

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes a pour mission de porter à connaissance l’avancée des travaux du projet Gelamed non seulement en direction du réseau des gestionnaires de lagunes méditerranéennes mais aussi plus largement aux acteurs impliqués dans la gestion des zones humides à diverses échelles. Il  met à la disposition du projet GELAMED ses outils de transfert de connaissance : Site web, newsletter « La lettre des lagunes » et base de données bibliographiques.

Carte de localisation des stations d'échantillonnage sur les 3 lagunes et les 4 stations marines.

Les volets du projet :

- le volet échantillonnage (période 2010-2011) avec la mise en place du réseau d’observation des stations côtières et lagunaires.Pendant les deux premières années, les prélèvements ont été réalisés sur 9 stations réparties sur 3 lagunes côtières (Bages-Sigean, Thau et Berre) et 4 stations côtières de Méditerranée Occidentale (au large de Banyuls sur mer, de Sète, de Marseille et de Villefranche sur mer). L'échantillonnage a été effectué tous les 15 jours pendant 2 ans afin de recenser la diversité et l’abondance des organismes gélatineux (méduses et autres) mais aussi de leurs proies et d’essayer de comprendre les raisons de leur développement massif à certaines périodes de l’année.

- un workshop de taxonomie : il a eu lieu à Sète du 20 au 22 juillet 2010, réunissant divers partenaires taxonomiste du plancton gélatineux de Méditerranée

>> En savoir plus sur les résultats du Workshop 2010.

- le volet socio-économique avec la diffusion de questionnaires ciblés en 2010. Réalisé par le laboratoire de psychologie sociale de l'université de Nîmes, cette enquête a donné lieu à plusieurs restitution des résultats de l'étude.

>> En savoir plus sur la restitution faite aux gestionnaires des lagunes dans le cadre de la réunion du FILMED de décembre 2011.

- le volet communication autour du projet: Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes a pour mission de porter à connaissance l’avancée des travaux du projet Gelamed non seulement en direction du réseau des gestionnaires de lagunes méditerranéennes mais aussi plus largement aux acteurs impliqués dans la gestion des zones humides à diverses échelles. Il met à la disposition du projet gelamed ses outils de transfert de connaissance : Site web, newsletter « La lettre des lagunes » et base de données bibliographiques.

D’autre part, en décembre 2011, dans le cadre d’une réunion interrégionale avec le réseau de gestionnaires de lagunes méditerranéennes (FILMED), le Pôle lagunes a proposé à Delphine Bonnet d’ECOSYM et à Dominique Lassarre du Laboratoire de psychologie sociale de l’université de Nîmes de faire une restitution de leurs premiers résultats.

>>Voir la restitution.

Cténophores (photo issue du Workshop GELMAED 2010 - ECOSYM)La 3ème année sert à finaliser les analyses des échantillons biologiques et à valoriser ces données. Delphine Bonnet (ECOSYM) a présenté les premiers résultats du suivi du plancton gélatineux en lagunes et Dominique Lassarre du laboratoire de Psychologie sociale a présenté les résultats de l’enquête de perception sociale de l’impact du plancton gélatineux sur les activités économiques.

Une restitution finale des résultats des études scientifiques et sociales du projet a été présentée aux gestionnaires des milieux lagunaires à l'étang de Berre le 4 Juin 2013. Les discussions qui s’en sont suivies ont permis d’avancer sur les perspectives à donner à ce projet.

>> Voir la restitution finale du projet

Photo de Mnemiopsis leidyi : ECOSYM (Workshop 2010)

 

  • Contacts

Delphine Bonnet

Chargée de recherche au laboratoire ECOSYM et responsable du projet GELAMED

Université de Montpellier II

delphine.bonnet@univ-montp2.fr

Tél : 04-67-14-47-63

 

Dominique Lassare

Professeur émérite

Psychologie sociale de l'environnement

Université de Nîmes

dominique.lassare@orange.fr