Etang de Salses-Leucate

Présentation / Activités / Faune - Flore / Problématiques / Gestion

Mise à jour le 05/10/2016

Retour  à la carte

Cliquez sur la carte pour plus de détail

Présentation

A cheval entre les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, la lagune de Salses-Leucate est, avec ses 5400 ha, la deuxième plus grande lagune de la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée. Présentant une profondeur moyenne de l’ordre de 2 m, cet étang est alimenté par un bassin versant de 162 km², où seul le cordon littoral est très fortement urbanisé. Majoritairement sous le contrôle des échanges avec la mer, via trois graus artificiels, Salses-Leucate se distingue aussi par des apports d’origine karstiques.

Haut de page

 

Activités

L’étang de Salses-Leucate est le siège, depuis 1963, d’une importante activité conchylicole (28 entreprises, 50 emplois directs, 600 t d’huître par an) qui s’est ajoutée à l’activité de pêche (31 permanents), présente de façon historique sur ce site. Jadis seules activités présentent sur l’étang, elles doivent aujourd’hui partager l’espace avec les nombreuses activités nautiques (planche à voile, kite-surf ou navigation de plaisance) qui se sont développées dans les années 1970, ce qui génère parfois des conflits d’usages. Par ailleurs, outre ces deux types d’activités liées au plan d’eau, s’ajoute également l’aquaculture. En effet, Salses-Leucate est l’une des rares lagunes de la région où se sont développées des entreprises de production halieutiques avec la présence de deux élevages de loups et deux écloseries (naissain d’huîtres, crevettes pénéides).

Enfin, le proche bassin versant de l’étang de Salses-Leucate, essentiellement composé de terrains naturels (garrigue, etc.), est également occupé par l’agriculture (viticulture, arboriculture, élevage extensif). Les zones humides périphériques sont quant à elles fréquentées pour la chasse et potentiellement la récolte de la sagne (roseau).

Haut de page

 
Véliplanchisme, activité très pratiquée sur Leucate © Rivage 

 

Faune - Flore

Caractérisé par plus de 2000 ha de zones humides périphériques, l’étang de Salses-Leucate présente une très belle diversité d’habitats naturels (roselières, sansouires, prés salés, dunes, etc.), qui abritent des espèces végétales et animales remarquables. Ainsi, outre la végétation aquatique de l’étang (nombreux herbiers à Zostères, etc.), les marges de la lagune abritent une flore qui comprend des espèces rares et endémiques à protéger telles que : le Tamaris d’Afrique, l’Ophrys miroir ou encore la Grande statice. D’un point de vue faunistique, le site de l’étang de Salses-Leucate est important pour les oiseaux puisque localisé dans les couloirs de migration. 280 espèces ont été répertoriées, dont 89 sont protégées. De plus, parmi les espèces menacées, une forte proportion est constituée par les oiseaux nicheurs, qui sont parfois présents en effectifs importants par rapport aux populations régionales : Gravelot à collier interrompu, Huîtrier pie. Enfin, les zones de Sagnes telles que celles de Font Dame, Garrieux et Pedros présentent une forte valeur batracologique par la présence du Discoglosse peint, du Pélobate cultripède ou encore du triton marbré. Cette richesse spécifique remarquable a été à l'origine du classement du complexe lagunaire de l'étang de Salses-Leucate en site Natura 2000 à la fois pour les habitats rencontrés et les oiseaux qui les fréquentent.

            

Ophrys miroir © Jean-Alexis Noël

Herbier de Zostera marina © Rivage

Huîtrier Pie © A. Trepte

Haut de page

 

Problématique

Développement alarmant de ValoniaPeu concerné par les phénomènes de comblement et même d’eutrophisation (alimentation en eau douce essentiellement karstique, bons échanges mer-étang via les trois graus artificiels), l’étang de Salses-Leucate connaît de façon épisodique des blooms de phytoplancton toxique (Dinophysis) qui peuvent entrainer des fermetures momentanées de la commercialisation des moules et des huîtres (véritable préjudice économique).  Après un développement important au début des années 2000 de l'algue Valonia aegagropila, qui menaçait les zones d'herbier, cette espèce semble avoir atteint son équilibre aujourd'hui, mais elle reste néanmoins à surveiller.

On assiste actuellement à une recrudescence de la demande d'espace sur l'étang et dans les zones humides périphériques pour la pratique d'activités sportives (kite-surf, wakeboard, …) et de loisir. Le partage de cet espace dans le respect des milieux et des activités pratiquées sera organisé à travers l'animation du Schéma d'Aménagement et de Gestion de l'Eau révisé et du Docob Natura 2000.

Haut de page

 

Gestion

Le syndicat RIVAGE a été créé en novembre 2004 pour assurer l'animation duSAGE de l'étang de Salses-Leucate (révision validée en septembre 2015). RIVAGE assure également l'animation du troisième contrat d'étang (2016-2020).En outre depuis 2006, le conseil syndical de RIVAGE, regroupant les élus des 9 communes du bassin versant, a exprimé sa volonté de prendre en charge l'élaboration et l'animation du Docob Natura 2000 sur le complexe lagunaire.

Les partenaires financiers de RIVAGE pour l'étang de Salses-Leucate sont : l'Europe, Etat, l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, la Région Occitanie et les Départements de l'Aude et des Pyrénées-Orientales pour l'animation, les procédures de gestion des milieux aquatiques et des zones humides, et la mise en œuvre des actions de gestion.

Ces partenaires financiers constituent également des partenaires techniques auxquels s'ajoutent notamment les structures de réseau comme le Pôle-relais lagunes méditerranéennes et les autres structures de gestion.

SAGE de l'étang de Salses-Leucate : validé en juillet 2004. Il a été révisé pour prendre en compte les modifications apportées à ce type de schéma par la Loi sur l'Eau et les Milieux Aquatiques de 2006. La validation du SAGE révisé a été effective en 2015.

Contrat de l'étang de Salses-Leucate: Le troisième contrat d’étang (2016-2020), prévoit l’acquisition de connaissance sur les milieux aquatiques, l’amélioration de la qualité des masses d’eau (deux systèmes d'assainissement collectif sont encore à réhabiliter   pour respecter les normes de rejet), la préservation des zones humides du bassin versant et la prise en compte de l’environnement dans l’économie locale.

Docob Natura 2000: Sa validation date de novembre 2011. Il est en cours d'animation.

 

 

 

  • A consulter

Fiche de synthèse Eau-France : Salses-Leucate

 

Haut de page