- Pôle lagunes - https://pole-lagunes.org -

Des coquilles d’huîtres pour les oiseaux migrateurs : une initiative récompensée par le Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes 2017

La remise du Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes [1] est un événement biennal depuis 2011, dont l’objectif est double : mettre en lumière une action exemplaire et innovante sur un territoire lagunaire, et susciter des vocations auprès des élus et maîtres d’ouvrage.

Remise du prix par Agnès Simonpiétri, conseillère exécutive de Corse et présidente de l’Office de l’environnement de la Corse à Christophe Guinot, ostréiculteur de l’étang de Salses-Leucate, Pierre Santori, vice-président du PNR de la Narbonnaise en Méditerranée et Christophe Lauzier, garde technicien du Parc (hôtel de ville d’Ajaccio, 5/7/17)

Un prix 2017 consacré au thème « Economie et biodiversité »

Le Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes 2017 sur le thème « économie et biodiversité » a été attribué à Christophe Guinot, ostréiculteur de l’étang de Salses-Leucate (Aude) pour son initiative conjointe avec le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.

[2]Christophe Guinot, son fils Yohann et son épouse Martine se sont engagés en 2016 auprès du PNR de la Narbonnaise à valoriser leurs déchets d’exploitation. L’objectif : favoriser la nidification des laro-limicoles coloniaux, ces oiseaux du littoral (sternes, mouettes, petits goélands et avocettes élégantes) menacés qui se reproduisent au sol sur des îlots peu ou pas végétalisés, et qui affectionnent tout particulièrement ce type de substrat pour construire leur nid.

Les coquilles d’huîtres de son mas conchylicole recouvrent désormais trois îlots créés en 2016 dans les anciens salins de Sigean pour la reproduction des laro-limicoles coloniaux. Ces travaux ont été réalisés dans le cadre du projet européen Life+ ENVOLL [3].

Aujourd’hui, des dizaines de couples de sternes naines et pierregarins et leurs poussins y ont élu domicile. Les coquilles d’huîtres semblent même permettre aux sternes de passer plus inaperçues vis-à-vis des prédateurs en favorisant leur mimétisme. Cette initiative présente également l’avantage d’éviter des coûts d’enfouissement des coquilles d’huîtres et de réutiliser un matériau local peu valorisé.

Remise du prix aux assises nationales de la biodiversité à Ajaccio

Le prix, d’une valeur de 2 000 euros a permis au lauréat accompagné du PNR de la Narbonnaise de venir partager cette expérience de valorisation des déchets conchylicoles.

La remise du Prix a eu lieu le 5 juillet 2017 à l’occasion des 7èmes Assises nationales de la biodiversité tenues du 5 au 7 juillet à Ajaccio.

En mettant en lumière cette expérience inédite et réussie, ce prix a pour ambition de la voir s’étendre sur d’autres îlots du littoral méditerranéen, avec le concours précieux des ostréiculteurs.

[4]

Parcs à huîtres de l’étang de Salses-Leucate. En fond, la cabane de dégustation de C.Guinot au bord du grau, © RIVAGE Salses-Leucate

[5]

Les élèves du lycée agricole ML King de Narbonne étalent les coquilles d’huîtres sur l’îlot créé sur l’ancien salin de Tallavignes (Sigean, 11), © C.Lauzier/PNR de la Narbonnaise en Méditerranée

Virginie Mauclert – Coordinatrice du Pôle-relais lagunes méditerranéennes (Tour du Valat)
[email protected] [6] – Tél. : 04 90 97 29 67
– Christophe Guinot, ostréiculteur de l’étang de Salses-Leucate :
Mas de la Cabane des Tontons, Cul d’oursins, à Leucate :
[email protected] [7] / 09 51 88 12 16
– Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée :
Kattalin Fortuné-Sans, [email protected] [8] / 04 68 42 23 70
– Projet européen Life+ ENVOLL :
Christelle Galindo, coordinatrice technique (Association Les amis des Marais du Vigueirat) [email protected] [9] / 04 90 98 77 42

Le Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes 2017 est organisé par :