- Pôle lagunes - https://pole-lagunes.org -

LIFE Marha : les lagunes au cœur des habitats naturels marins

Le projet Life intégré Marha [1] vise à faire progresser la mise en œuvre de la directive européenne « habitats, faune, flore », qui définit la politique de Natura 2000. L’Agence française pour la biodiversité coordonne ce projet national avec onze autres partenaires.

L’objectif est d’améliorer l’état de conservation des habitats naturels marins (dont les lagunes font partie) tout en mobilisant l’ensemble des parties prenantes de Natura 2000 en mer et en utilisant différentes sources de financements.

Lancement du Life Marha © Maud Latruberce / Neemo

Début juillet 2018, l’ensemble des partenaires étaient réunis à Brest pour la conférence de lancement. Près de 130 scientifiques, gestionnaires de sites Natura 2000 en mer, institutionnels, usagers et associations de protection de la nature ont échangé autour du projet. Le compte-rendu des échanges en séance et en ateliers est disponible ci-dessous.

Parmi les 12 partenaires du projet, plusieurs partenaires sont basés en Méditerranée, dont la Tour du Valat, en tant que coordinatrice du Pôle-relais lagunes méditerranéennes.

Le Pôle-relais lagunes méditerranéennes joue son rôle de passerelle entre les différents acteurs de l’habitat « lagunes côtières méditerranéennes » (1150-2), afin de faire émerger aux côtés de l’UMS PatriNat une version mise à jour de la méthode d’évaluation de l’état de conservation élaborée en 2013 [2] qui soit plus simple, pertinente et pragmatique, dans une démarche collaborative et itérative. Pour favoriser sa mise en œuvre et son déploiement, le Pôle-relais lagunes méditerranéennes prévoit d’accompagner les animateurs N2000 sur les sites concernés par cet habitat. En parallèle, il s’agira de créer une dynamique avec l’ensemble des parties prenantes qui mènent une activité susceptible d’impacter l’habitat, afin de faire évoluer les pratiques et améliorer l’état de conservation.

Le 13 mars 2019 à la Tour du Valat, la nouvelle version de la méthode d’évaluation a été présentée aux structures gestionnaires et animatrices des sites Natura 2000 désignés notamment pour l’habitat lagunes côtières.

  [3]

Un projet pour améliorer l’état de conservation des habitats marins

La directive «habitats, faune, flore » (DHFF) prévoit, dans son article 17, une évaluation de l’état de conservation des habitats tous les 6 ans. Lors de la dernière évaluation (2012), l’état de conservation de la majorité des 8 habitats marins Natura 2000 ciblés par le projet Marha a été évalué comme défavorable par le Museum national d’Histoire naturelle (MNHN).

[4]

Un partenariat rassemblant 12 structures scientifiques et gestionnaires

34 actions pour la gouvernance, la conservation, l’évaluation, le financement…

Pour atteindre l’objectif transversal d’amélioration de l’état de conservation de l’ensemble des habitats, le projet définit  34 actions réunies au sein de 9 objectifs :

  1. Améliorer la gestion et la gouvernance des habitats marins en facilitant la mise en œuvre et l’articulation des directives DHFF, Directive cadre stratégie milieu marin (DCSMM) et Directive cadre sur l’eau (DCE), en intégrant le lien terre-mer .
  2. Renforcer les capacités pour la mise en œuvre de Natura 2000 en mer.
  3. Intégrer les activités et les usagers dans la gestion et la mise en œuvre de Natura 2000 en mer.
  4. Mettre en œuvre des actions de conservation des habitats marins et de réduction des pressions éprouvées et diffusées.
  5. Evaluer l’état de conservation des habitats marins à l’échelle biogéographique et les dispositifs de suivis pour une gestion adaptative.
  6. Assurer une meilleure appropriation par la société de la démarche Natura 2000 en mer.
  7. Pérenniser les actions du projet grâce à l’utilisation de mécanismes de financement innovants.
  8. Renforcer la coopération internationale pour la mise œuvre de Natura 2000 en mer.
  9. Gérer le projet Marha de manière optimisée et éco-responsable.

34 actions du Life Marha [5]

Contacts

 

Virginie MAUCLERT [6]

Coordinatrice du Pôle-relais lagunes méditerranéennes à la Tour du Valat

 

Alain PIBOT [7]

Coordinateur national du projet Life Marha à l’AFB