Page mise à jour le 05/09/2018

PrésentationActivitésFaune – FloreProblématiqueGestionActus & docs

Retour à la cartographie des lagunes

Cliquez sur la carte pour plus de détails

Présentation

L’étang de La Palme (500 ha), situé au Nord-Est de la lagune de Salses-Leucate, dans le département de l’Aude, montre des caractéristiques proches de celle-ci, en effet les apports d’eau douce sont là aussi majoritairement karstiques. Alimenté par un bassin versant réduit (65 km²) et peu urbanisé, cet étang de faible profondeur moyenne (0,60 m) possède l’un des derniers graus naturels à ouverture intermittente sur le littoral méditerranéen français. Généralement obstrué en été, ce dernier s’ouvre en automne, à la faveur des coups de mer, et le reste jusqu’au printemps.

Activités

La pêche professionnelle reste pratiquée sur l’étang de La Palme. Les activités sont aujourd’hui principalement liées au tourisme, mais aussi, depuis la relance de la production de sel sur le salin de La Palme (450 ha) en 2014, à la saliculture.

Kitesurf © PNRNM

Faune – Flore

La forte valeur patrimoniale de l’étang de La Palme (richesse biologique) est à l’origine de son classement en ZNIEFF de type 1 et Natura 2000. D’un point de vu floristique, outre la forte représentativité des herbiers à Ruppia et Characées (Lamprothamnium sp.) au sein même de l’étang, ces abords sont également colonisés par des espèces végétales rares au niveau national : Sérapias à petites fleurs (Serapias parviflora) dans les près halopsammophiles mais aussi Euphorbe péplide (Euphorbia peplis). Désigné en ZICO (Zone d’Importance Communautaire pour les Oiseaux, LR 03), l’étang de La palme et son salin (toujours en activité), présente tout naturellement une grande richesse avifaunistique. On note ainsi la nidification de nombreuses espèces de l’Annexe I de la Directive Oiseaux : le Busard des roseaux, l’Avocette élégante, le Gravelot à collier interrompu ou encore la Sterne naine.

Gravelot à collier interrompu © A. JouffraySerapias parviflora © P. ThomasBusard des roseaux © A. Chappuis

Problématique

Présentant un bassin versant épargné par l’urbanisation et l’industrialisation, la lagune de La Palme est peu soumise aux pressions anthropiques et donc peu perturbée. Cependant, la proximité immédiate de la station d’épuration de La Palme, aux abords même de la lagune,  peut provoquer, lors de dysfonctionnements de l’installation, des dégradations de la qualité trophique du milieu. Malgré cela et grâce à une vigilance accrue des gestionnaires, l’étang de La Palme est défini par les experts comme l’un des mieux préservés du pourtour méditerranéen. Elle est ainsi la lagune de référence pour le bon état écologique dans le cadre de la Directive cadre sur l’eau.

Les problèmes de surfréquentation nautique identifiés au milieu des années 2000 ont été gérés avec la mise en place d’un zonage nautique, permettant de garantir le partage de l’espace entre les usages ainsi que de garantir des espaces de quiétude pour les oiseaux, en particulier les Laro-limicoles.

Le grau a aussi fait l’objet d’un travail de concertation par le Parc pour aboutir à un cahier des charges pour la gestion concertée du grau de l’étang de La Palme.

Gestion

Intercalé entre les étangs du Narbonnais au Nord et de Salses-Leucate au Sud, l’étang de La Palme ne figure cependant dans aucun des périmètres établis dans le cadre des SAGE (Salses-Leucate et Basse Vallée de l’Aude) ou des contrats d’étang (Salses-Leucate et étangs du Narbonnais) existants ou initiés sur le territoire. La lagune est néanmoins inclue dans le site Ramsar des étangs du narbonnaise et dans le site Natura 2000 (ZPS et ZSC) « étang de La Palme » animés  par le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.

news

ACTUALITES : Voir l’ensemble de nos actualités sur l’étang de La Palme

DOCUMENTATION : Voir l’ensemble de nos documents sur l’étang de La Palme (base documentaire)

 

Acteurs :

  • Camille Pfleger [Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée]

En savoir plus sur le site :