Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Etang du Pourra (13) : concilier biodiversité et lignes électriques c’est possible ! | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Etang du Pourra (13) : concilier biodiversité et lignes électriques c’est possible !

Une coopération entre un gestionnaire d’infrastructure et un gestionnaire d’espaces naturels 

Date de publication : 3/07/2015

Au cœur du site Natura 2000, l’étang du Pourra est un espace naturel d'une qualité écologique et paysagère remarquable, traversé par une ligne électrique à 225 000 volts. Afin de préserver la biodiversité de cet étang  tout en assurant la sécurité et la continuité d’alimentation électrique du territoire, le Conservatoire du littoral, le Pays de Martigues et RTE ont mis en œuvre des solutions d’entretien de la végétation sur mesure.

L’étang du Pourra, d’une superficie de 157 hectares, est situé sur les communes de Saint-Mitre-les-Remparts et de Port-de-Bouc (13). Cette cuvette endoréique dotée de qualités paysagères et écologiques est la propriété du Conservatoire du Littoral et bénéficie d’une protection au titre de Natura 2000.

L'étang abrite de nombreuses espèces animales et végétales protégées. Site d’accueil pour les oiseaux en migration, hivernage et reproduction comme le Blongios nain, le Héron pourpré, la Lusciniole à moustaches, on retrouve aussi la Bugrane sans épine (Ononis mitissima), le Crypsis piquant (Crypsis aculeata) ou encore la Cistude d’Europe (Emys orbicularis) sans oublier les odonates et les amphibiens. 

L’étang du Pourra est situé au cœur d’un territoire dynamique, urbanisé et industrialisé. Aussi, une ligne électrique à 225 000 volts permettant d’alimenter en électricité la zone industrielle de Fos-sur-Mer traverse la zone humide.

Pour éviter tout risque d’incendie, RTE doit débroussailler deux fois par an la végétation qui pousse sous les lignes à haute tension. Afin de respecter cet impératif de sécurité tout en préservant la biodiversité du site, le Pays de Martigues, le Conservatoire du littoral et RTE se sont associés. Cette collaboration a permis au gestionnaire de ces infrastructures linéaires d’identifier l’ensemble les enjeux environnementaux et de trouver des solutions d’entretien de la végétation adaptées et respectueuses de ce sanctuaire.

Ainsi, sur 5 km de ligne, les opérations d’élagage sont réalisées manuellement avec un traitement sélectif qui permet de différencier les arbres dangereux pour l’ouvrage électrique (pins d’Alep, tamaris)  des habitats d’espèces à préserver (chênaies, fructicées, phragmitaies, etc.).

Des zones de refuges pour la faune ont été identifiées afin d’éviter toute intervention.

Enfin, les travaux sont programmés sur le calendrier biologique des espèces, pour ne pas déranger leur nidification.

 

A cette occasion un reportage de quatre minutes a été réalisé. Il sera bientôt disponible sur www.paysdemartigues.fr

Crédits photos : CAPM

 

  • Contact

 

Marion DI LIELLO, chargée de mission Natura 2000

Direction Aménagement et Développement Durables – Communauté d’Agglomération du Pays de Martigues

Email : marion.diliello@paysdemartigues.fr

Tél : 04 42 06 90 47

Lien vers site Internet : www.paysdemartigues.fr