Observatoire Patrimoine Naturel Littoral (RNF-AAMP) – Rencontres annuelles 2015

Retour des 17 & 18 novembre 2015 à la Tour du Valat à Arles (13)

Date de publication : 06/12/2015

Les contributeurs de l’Observatoire Patrimoine Naturel Littoral se sont rencontrés pour partager le bilan des actions 2015 et définir des perspectives. Réunissant une trentaine de personnes, ces rencontres ont notamment permis de renouveler un appel à participation pour une meilleure représentativité de la façade Méditerranée dans les comptages mensuels des limicoles côtiers, animés depuis 2000 par RNF.

Qu’est ce que l’Observatoire Patrimoine Naturel Littoral ?

Animé par Réserves Naturelles de France (RNF) depuis 2000, avec le concours depuis 2009 d’un partenariat pérenne avec l’Agence des Aires Marines Protégées (AAMP), cet observatoire est dédié à la gestion conservatoire du patrimoine naturel littoral. Anciennement appelé « observatoire des limicoles côtiers », ce réseau de surveillance scientifique suit depuis son origine, une seule et même ambition : celle de mieux valoriser les données locales (collectées par les gestionnaires et autres acteurs associés) en offrant les conditions et outils de comparaison au sein d’un ensemble de sites littoraux présentant les mêmes enjeux de conservation.

Thématiques de surveillance scientifique et processus de construction

Cet observatoire s’est tout d’abord développé autour d’un premier volet thématique intéressant les stationnements internuptiaux des oiseaux limicoles côtiers. Ce volet « limicoles côtiers », bien développé aujourd’hui, permet d’illustrer l’ensemble du processus qui aboutit à fournir auprès de chaque site contributeur les outils nécessaires à une gestion adaptative qui intègre aux différentes échelles le contexte biogéographique : (i) choix et mise en œuvre de dispositifs de collecte de données harmonisées sur l’ensemble des sites, (ii) animation et gestion d’une base de données communes et (iii) production d’indicateurs pour alimenter à la fois les stratégies locales (documents de gestion), nationales (e.g. stratégie de gestion et création des AMP…) et internationales (e.g. directive cadre stratégie pour le milieu marin…).

Ce processus de développement allant « de la collecte de données… à la production d’indicateurs pour la gestion » est à présent initié pour d’autres thématiques de surveillance scientifique. En effet, le volet « limicoles côtiers » est aujourd’hui rejoint par deux nouveaux volets : « Habitats benthiques intertidaux » (depuis 2007) et « Fonction nourricerie des prés salés pour ichtyofaune » (depuis 2010).

Pour le volet « Habitats benthiques intertidaux », un protocole national vient d’être validé, il s'intéresse à la définition des habitats benthiques intertidaux et leur évolution dans le temps. Une dizaine de sites sont engagés dans cette démarche qui devrait aboutir à la construction d’indicateurs communs.

Pour le volet « Fonction nourricerie des prés salés pour l’ichtyofaune », une phase test portée par une quinzaine de sites est actuellement en cours avec une première analyse des données communes prévue en 2016.

Organes de gouvernance et de développement de l’Observatoire

L’Observatoire Patrimoine Naturel Littoral repose sur quatre principaux organes de gouvernance : (i) un comité de pilotage qui associe RNF et l’AAMP pour porter, orienter et donner les moyens nécessaire à son développement, (ii) des groupes de travail distincts à chaque thématique de surveillance, animés par RNF et composés de gestionnaires et scientifiques pour notamment construire et tester les protocoles et accompagner la valorisation des données produites, alliant faisabilité à long terme et bonne adéquation scientifiques avec les problématiques de gestion ciblées, (iii) des formations spécifiques pour accompagner les gestionnaires pour une mise en œuvre harmonisée des protocoles communs choisis et (iV) un conseil scientifique et technique qui valide les outils et travaux de valorisation de l’Observatoire, composé aujourd’hui de 15 experts distribués sur les trois façades métropolitaines.

      

Articulation des organes de gouvernance et de développement de l’OPNL (RNF-AAMP)

Objectifs de ces rencontres annuelles et perspectives

Ces rencontres ont permis de dresser un bilan 2015 des développements de l’Observatoire Patrimoine Naturel littoral (RNF-AAMP) avec pour son Volet « Limicoles côtiers », une présentation actualisée de la distribution nationale des sites contributeurs, en insistant sur l’intérêt d’une meilleure contribution du littoral méditerranéen.

Une réunion spécifique à la façade Méditerranée est prévue en 2016, permettant de présenter au plus grand nombre l’outil développé et l’intérêt d’une contribution généralisée. Parallèlement, un état d’avancement de la construction d’indicateurs « limicoles côtiers » a été présenté, avec un premier indicateur sur l’état de conservation des populations de limicoles, testé pour le moment pour trois taxons : Huîtrier pie, Avocette élégante et Bécasseau variable.

Outre les thématiques « Habitats benthiques intertidaux » et « Fonction nourricerie des prés salés pour ichtyofaune » déjà bien lancées, des perspectives d’élargissement ont été évoquées lors de ces rencontres avec notamment l’intérêt d’un dispositif commun de surveillance des herbiers. Trois exemple de suivis ont en effet illustré localement l’intérêt de cette nouvelle thématique :

- Suivi des herbiers de zostères de la RNN Camargue (Philippe Vandewalle/RNN Camargue) 

- Suivi des herbiers des étangs et marais des salins de Camargue et de la Palissade (Marc Thibault/Tour du Valat)

- Suivi des herbiers des lagunes méditerranéennes (Patrick Grillas/Tour du Valat) 

Ces discussions et échanges ont été illustrés par une visite du site « Etangs et marais des salins de Camargue », propriété du Conservatoire du Littoral, l’occasion également d’aborder les dynamiques littorales, notamment celles issues des phénomènes d’érosion en lien notamment avec les effets du changement climatique : thématique intéressant particulièrement l’Observatoire Patrimoine Naturel et les sites qu’il réunit au niveau national.

Pour celles et ceux qui n’ont pu être présents, un compte-rendu accompagné des pdf des présentations de ces rencontres 2015 sera diffusé par courriel très prochainement.

Prochain rendez-vous local !

Afin d’intégrer au mieux la façade Méditerranée au volet « Limicoles côtiers », il est convenu d’organiser courant 2016 une réunion spécifique, en partenariat étroit avec les sites et organismes locaux déjà contributeurs de l’observatoire : RNN Camargue, RNR Tour du Valat, Conservatoire du Littoral, Domaine de la Palissade et PNR Camargue.

 

  • Contact

Emmanuel Caillot
Chargé de mission scientifique
Réserves Naturelles de France
Développement Observatoire Patrimoine Naturel Littoral (RNF-AAMP)
Tél. : 02 33 69 20 88 
Compte Skype : emmanuel.caillot

 

  • En savoir plus

Télécharger le compte-rendu des rencontres

 

Photo: Rencontres annuelles 2015 des contributeurs de l’OPNL, visite des « Etangs et marais des salins de Camargue », propriété du Conservatoire du Littoral (Crédit photo : Christophe Le Noc).