Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Retour sur le séminaire final RhôMéO | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Retour sur le séminaire final RhôMéO

Le 24 septembre 2013, Lyon (69)

 

« Agir en faveur des zones humides, de nouveaux outils pour suivre leur évolution », tel était le thème du séminaire final du programme RhôMéO qui associait gestionnaires et chercheurs, et dont le but était de développer les méthodologies nécessaires à la construction d’un observatoire de l’évolution du bon état des zones humides du bassin Rhône Méditerranée et Corse (RMC). Un franc succès, avec plus de 220 participants et des conclusions encourageantes pour les apports des indicateurs.

Développé initialement en Rhône-Alpes, ce programme ambitieux de 4 millions d’euros s’est déployé durant 4 années sur l’ensemble du bassin Rhône Méditerranée et Corse avec l’objectif final de construire, en collaboration étroite avec les acteurs des autres régions, des méthodologies cohérentes de travail ainsi que des outils de traitement de l’information compatibles.

Le travail programmé entre 2009 et 2012 en Rhône-Alpes s’organise autour des cinq thèmes suivants:

1. Un travail méthodologique d’identification des indicateurs biologiques du bon état des zones humides (définition de protocoles) pouvant également servir à l’évaluation d’autres politiques (directives Habitats et Oiseaux, RNR, ENS).

2. Le test de ces protocoles sur un échantillon de 200 zones humides réparties sur l’ensemble du territoire et le test des indicateurs territoriaux sur 12 territoires.

3. Le test de méthodes d’analyses rapides par interprétation d’images satellites de l’ensemble des zones humides du territoire.

4. Le développement d’outils de gestion de l’information et d’analyse des données en lien avec les outils existants (boîte à outils AERMC, SINP, SERENA, CARMEN…) et utilisables par l’ensemble des acteurs qui seront impliqués dans les démarches.

5. Le retour d’expériences sur les précédentes étapes du travail débouchant sur une proposition d’observatoire des zones humides du bassin Rhône Méditerranée et Corse.

L’enjeu principal est de faire face à une demande croissante d’évaluation publique : trois Directives européennes transposées dans le droit français nous poussent vers une obligation de résultats sur l’état de conservation favorable (Directive Habitat, Directive Oiseaux) et le bon état écologique (Directive Cadre sur l’Eau) des milieux naturels. Les échéances concernant le bilan de l’état de conservation des sites Natura 2000 et l’atteinte du bon état au titre de la Directive Cadre sur l’Eau sont proches (respectivement en 2013 et 2015).

La préservation des zones humides est une priorité du SDAGE, du 9ème programme de l’Agence de l’eau RMC, de la stratégie nationale sur la biodiversité et de la DCE. Malgré cela, les méthodes de suivis ne sont pas encore arrêtées que ce soit sur le volet hydrologique ou patrimonial. De même, les modalités d’intégration de la composante zones humides dans l’analyse du bon état des masses d’eau ne sont pas encore définies.

Plus spécifiquement, au sein du bassin Rhône Méditerranée et Corse, de nombreuses démarches étaient engagées concernant le suivi des zones humides :

- Les Conservatoires d’Espaces Naturels sur les protocoles de suivis et un outil de centralisation commun ;

- Le Conservatoire Botanique National Alpin, Conservatoire Botanique National du Massif Central sur les méthodes de qualification de l’état de conservation ;

- Le Conservatoire du Patrimoine Naturel de la Savoie sur un Observatoire des zones humides sur le bassin versant du lac du Bourget ;

- Les Réserves Naturelles Nationales sur les protocoles de suivis des espèces d’intérêt patrimonial ;

- La Tour du Valat sur la Camargue.

Chacune de ces différentes structures réfléchissait de son coté à des méthodes de suivis des zones humides permettant de répondre à la question du bon état : quels échantillonnages, quels protocoles, quels habitats et quelles espèces, quels mode de rendu à l’échelle de la masse d’eau, du département, de la région, du bassin, quels outils de suivi des actions ?

C’est sous l’impulsion de l’agence de l’eau et grâce à la fédération des différents acteurs impliqués dans le suivi et la conservation des zones humides que la formalisation d’un observatoire des zones humides sur le bassin Rhône-Méditerranée (RhôMéO) est devenue effective. Cet observatoire permettra de mesurer l’état de conservation des zones humides à l’échelle Rhône-Méditerranée et de mieux définir le rôle des zones humides dans la qualification du bon état des masses d’eau. 

  

 

Objectifs

- Structurer des protocoles de suivis de l’évolution du bon état des zones humides sur des bases biologiques déclinables à l’ensemble des gestionnaires des zones humides et pouvant également servir à l’évaluation d’autres politiques (DH, DO, RNR, ENS) ;

- Définir les méthodes permettant de réaliser un observatoire de l’ensemble des zones humides à l’échelle du bassin RMC (petite échelle) ;

- Proposer des méthodes de saisie et de rapportage à différentes échelles (site, territoire, département, région, bassin) en lien avec les outils existants (Boite à outils à AERMC, SINP, SERENA, CARMEN…).

Résultats

RhôMéO a permis d’obtenir :

- Une batterie de 13 indicateurs qui renseignent l’évolution du bon état des zones humides ;

- 9 fiches « protocoles de suivis du bon état » (méthodologie, centralisation, rapportage) ;

- Un état 0 de l’observatoire des zones humides du bassin Rhône-Méditerranée à la fois sur les 200 zones tests et sur l'ensemble des zones humides de 12 territoires test : 70000 données d’observation de vrais indicateurs, réels, plausibles, reproductibles et vérifiables ;

- Des outils de saisies et de rapportage opérationnels et des propositions de formations (suivis, BDD) pour les opérateurs susceptibles de nourrir l’observatoire des zones humides du bassin.

Ces outils seront téléchargeables sur le site RhôMéO. Le réseau des CEN souhaite poursuivre son investissement par une application directe pour le suivi de l’évolution des zones humides sur son panel de sites gérés, une adaptation à d’autres objectifs comme le suivi des travaux, l’amélioration de la base de données, la mise en place de formations, et le transfert de l’outil vers d’autres bassins.

Dans la perspective d’un 3ème Plan National d’Actions en faveur des Zones Humides, la méthodologie RhôMéO  devrait fournir des données fiables sur les zones humides et leur évolution. Elle devrait être partagée avec les autres bassins en « inter-agences ».

  

Crédits photos : CEN Rhône-Alpes

  • Contact

Alain Dindeleux,  coordonnateur du Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Pour plus d'informations, contacter Guillaume Gayet, nouveau coordonnateur du Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Tour du Valat

Centre de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes

Le Sambuc – 13 200 Arles – France

Tél : +33 (0) 4 90 97 29 67 / + 33 (0) 6 88 97 62 33  – Fax : + 33 (0) 4 90 97 20 19 

www.tourduvalat.orgwww.pole-lagunes.org

 
  • En savoir plus

Rendus du séminaire sur le site RhôMéO

Télécharger l'article de synthèse paru dans la revue Espaces Naturels (n°40 octobre 2012)

Télécharger la note de synthèse RhôMéO (version avril 2012)

Télécharger la présentation synthétique de RhôMéO

Télécharger la présentation synthétique des premiers résultats

Télécharger la présentation du Forum des gestionnaires

Site internet du projet RhôMéO