Etat des lieux des opérations sur les milieux humides littoraux en LR

Date de publication : 20/05/2014

 

Contexte et objectif général de l’étude

En 2013, la Dreal LR a confié au Pôle lagunes la mission de réaliser un état des lieux des opérations milieux humides (connaissance et gestion) sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Cette étude a été réalisée à la fois dans le cadre du plan d’action zones humides littorales et lagunes du SRCE en élaboration et de la déclinaison de la convention régionale « zones humides ». L’objectif était de faire la synthèse des opérations de connaissance, de protection ou de gestion spécifiquement sur les milieux humides littoraux (zones humides et lagunes) en Languedoc-Roussillon. Cette synthèse devant permettre l’identification des actions exemplaires de connaissance, de protection ou de gestion.

La gouvernance de l'étude s'est articulée autour d'un comité de pilotage composé de la Dreal L-R (maître d’ouvrage et financeur), l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse, le Conseil régional du L-R, la Tour du Valat et le Conservatoire d'espaces naturels du Languedoc-Roussillon (CEN L-R).

 

Un tableau de bord des opérations sur les milieux humides littoraux

Le premier objectif de l’étude est de dresser un état des lieux de l’avancement des opérations initiées localement sur les milieux humides littoraux en Languedoc-Roussillon. Une vingtaine d’entretiens réalisés individuellement avec les gestionnaires a permis d’alimenter ce rapport sous la forme d’un tableau de bord.

Le tableau de bord a été mis en forme pour faciliter le suivi du plan d’action zones humides littorales et lagunes du SRCE et la déclinaison de la convention régionale zones humides sur les lagunes. Il permet d’exploiter les questionnaires validés par les gestionnaires avec deux entrées. La première entrée est thématique, conformément aux axes de la convention « zones humides » :

  • COMMUNICATION : promouvoir la connaissance pluridisciplinaire des zones humides et la sensibilisation des acteurs aux enjeux de leur protection ;
  • CONNAISSANCE : connaissance des zones humides (localisation et fonctions) ;
  • PROTECTION : favoriser l’intégration des zones humides dans des zonages ou des documents de planification, pour une efficience accrue des programmes d’actions ;
  • GESTION : favoriser les opérations de protection et de mise en valeur des zones humides tant au niveau de l’action foncière que de la gestion.

La seconde entrée du tableau de bord permet d’exploiter les questionnaires par le biais d’une entrée « bassin versant ».

Exemple de tableau de bord de l’état des lieux de l’avancement des opérations milieux humides sur le bassin de la basse vallée de l’Aude (cliquer pour élargir)

 

Une cartographie des dispositifs d’intervention sur les milieux humides littoraux

En parallèle, une cartographie des dispositifs d’intervention sur les zones humides littorales et lagunes a été réalisée. Le périmètre retenu pour réaliser cette cartographie sur la frange littorale est l'ensemble des communes jouxtant la zone côtière ou une lagune.

Ce qu’il en ressort ? : L'ensemble des lagunes est couvert par un dispositif Natura 2000. Des démarches de gestion concertée de l'eau sont également engagées sur l'ensemble du littoral à l'exception de l'étang de La Palme. Enfin, un périmètre SCOT est défini pour chacun de ces territoires.

Seul le territoire de Thau bénéficie d'une structure unique qui anime les 3 démarches (SCOT, SAGE, Natura 2000). La Camargue gardoise et l'étang de Salses-Leucate jouissent tous deux d'une structure animant à la fois les démarches de SAGE et Natura 2000. Sur les autres territoires se superposent des structures intervenant sur la gestion des zones humides et milieux lagunaires.

Enfin, dans le cadre du Programme de Mesures du SDAGE RMC, l’ensemble de ces territoires font l’objet de mesures de préservation et de restauration des zones humides, ainsi que de mesures nécessaires à l’atteinte du bon état des masses d’eau au titre de la DCE. 

Exemple de cartographie des Milieux humides et dispositifs d'intervention sur le bassin versant de la basse vallée de l’Aude

 

Des actions locales remarquables

Les enquêtes réalisées ont été exploitées pour mettre en exergue des actions pilotes et novatrices locales sur les zones humides, transposables et/ou exploitables au travers du programme d’actions SRCE.

Ces actions ont été retenues pour leur caractère exemplaire. Elles sont présentées selon les axes du programme d'action du volet littoral proposé dans le SRCE que sont :

  • Amélioration de la connaissance et sensibilisation des acteurs ;
  • Maintien et restauration des continuités écologiques littorales et marines.

Les actions transversales exemplaires sont également citées.

Ces actions mises en exergue pourront ainsi inspirer d’autres maîtres d’ouvrages, sur d’autres secteurs.

Retrouvez quelques exemples parmi les retours d'expériences présentés lors de la journée de resitution (cf. paragraphe ci-dessous).

 

Journée de restitution le 18 novembre 2013 à Montpellier (34)

Cet état des lieux a fait l’objet d’une journée de restitution le 18 novembre 2013 à la Dreal LR à Montpellier.

Cette réunion technique a permis une présentation par la Dreal LR de l’état d’avancement du SRCE (volet trame bleue), de la convention régionale zones humides par le Conseil Régional et du travail mené par le Secrétariat Technique du SDAGE du bassin Rhône-Méditerranée sur les zones humides. Le Pôle-relais lagunes - Tour du Valat et CEN L-R - a présenté les résultats de l’étude spécifique aux zones humides littorales et lagunes. Enfin, des exemples de prise en compte des zones humides dans les opérations de gestion et les documents d’urbanisme ont été présentés :

Plus de quarante participants ont ainsi pu échanger sur les retours d’expériences et les perspectives d’actions en faveur de la préservation des zones humides du Languedoc-Roussillon.

Télécharger le compte-rendu de la réunion

Télécharger les présentations

 

Pour une meilleure prise en compte des milieux humides littoraux

Sur la base du diagnostic réalisé, des pistes de travail et d’actions ont été proposées. Les résultats de cette synthèse vont alimenter les réflexions futures sur les déclinaisons locales de la convention régionale « zones humides » et le suivi du plan d’actions sur les zones humides littorales et lagunes du SRCE.

Dans cette perspective, l’identification des actions pilotes et novatrices sur le territoire combinée aux pistes de travail proposées devrait permettre d’appuyer les stratégies futures de préservation des milieux humides littoraux sur des expériences locales pertinentes.

 

  • En savoir plus

Retrouvez la brève sur le SRCE LR et son volet littoral dans la dernière lettre hors-série LES OUTILS DISPONIBLES POUR LA CONNAISSANCE SUR LES ZONES HUMIDES

Le rapport d’étude et l’ensemble des rendus sont prochainement disponibles sur le site Internet de la Dreal Languedoc-Roussillon

et d'ors et déjà en téléchargement sur la colonne de droite de cette page.

 

  • Contact
Sonia Bertrand
Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon
Responsable de projet Pôle-relais lagunes méditerranéennes en LR
Tél. 04 67 02 64 97