Fonctionnement hydraulique du complexe "Etangs Palavasiens-Etang d'Ingril-Etang de l'Or" en période de crue et de tempête marine (34)

Etude réalisée par le SYBLE en partenariat avec le Siel et le SYMBO

Date de publication : 27/05/2014

 

Le Syndicat du Bassin du Lez (SYBLE) est porteur de deux programmes importants: le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Lez-Mosson-Etangs Palavasiens et le Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) du bassin du Lez.

Un rapport d’expertise inondation réalisé en 2006 a fait apparaître une méconnaissance du fonctionnement hydraulique des étangs en situation de crue et de tempête marine.

C’est dans ce cadre qu’une étude permettant de mieux connaître la dynamique des échanges entre les étangs, le canal du Rhône à Sète et la mer a été inscrite dans le PAPI du bassin du Lez et conduite sous maîtrise d’ouvrage du SYBLE en partenariat avec le Siel (Syndicat mixte des Etangs Littoraux) et le SYMBO (Syndicat mixte du Bassin de l’Or).

Cette étude a bénéficié des subventions du FEDER et de l’Agence de l’eau RM&C.

 

Objectifs de l'étude

La première partie de l’étude a consisté à analyser la situation hydraulique actuelle sur la base d’investigations de terrain et d’une modélisation du fonctionnement des étangs à partir de 20 scénarios gradués de tempêtes marines et de crues de cours d’eau, en considérant différents niveaux initiaux d’étangs.

La deuxième partie a évalué l’impact hydraulique de 10 options d’aménagements sur le comportement des étangs, et par conséquent, sur l’inondation du bâti exposé.

La dernière partie a permis d’étudier le positionnement d’échelles de mesures des hauteurs d’eau qui permettront dans les années à venir de mieux suivre et comprendre le comportement des étangs face aux sollicitations pluviométriques.

 

Territoire de l'étude

Avec une superficie de 64 km², le périmètre de cette étude recouvre trois structures de gestion : le SYBLE, le Siel et le SYMBO.

Les étangs Palavasiens et l’Etang de l’Or s’étendent sur un linéaire de 35 km. Ce complexe lagunaire regroupe 8 étangs, peu profonds et traversés par le canal du Rhône à Sète avec lequel ils communiquent par l’intermédiaire de passes. Ils sont connectés à la mer par 5 graus.

Alimentés par 2 bassins versants fortement urbanisés d’une superficie totale de plus de 1000 km², ces étangs ont pour singularité la présence de près de 40 km² de zones humides périphériques.

 

Les résultats

Les résultats issus des modélisations permettent de mieux appréhender les hauteurs d’eau et durées potentielles de submersions dans les zones concentrant les enjeux humains. En voici quelques uns notables:

Le début des débordements dans ces zones intervient pour des évènements moyens (période de retour – ou probabilité de survenue d’un évènement - de 5 ans à 10 ans selon le niveau initial des étangs).

Pour des évènements plus rares (période de retour d’environ 50 ans), les premiers secteurs inondés (sans tenir compte de l’effet du vent) sont les quartiers résidentiels des « Cabanes » de Carnon, 1ères « Cabanes », et les cabanes du Roc et du Salaison puis viennent les quartiers résidentiels des « Cabanes » de l’Arnel, de Port de Carême et des quartiers de la Grande Motte et de Palavas.

De manière assez générale sur l’ensemble des étangs, le risque d’inondation est plus important en cas de crue qu’en cas de tempête marine (sauf pour l’étang d’Ingril et le littoral).

Le volume d’apport des cours d’eau dans l’étang de l’Or est équivalent à la capacité de stockage de ce dernier mais son temps de vidange est plus long que sur les autres étangs, accentuant le risque inondation en cas d’épisodes pluvieux successifs.

Les apports d’eau du Lez et de la Mosson sur les étangs sont particulièrement importants, à l’origine du niveau élevé des étangs retrouvés dans la modélisation. Cependant, la vidange de ces derniers est rapide.

Dans l’ensemble des scénarios envisagés, la cote initiale des étangs a une influence forte sur la réaction des étangs et par conséquent, sur la zone inondée. Ceci est particulièrement notable sur l’étang de l’Or.

Comparativement à l’ensemble des graus, les débits d’échange entre l’étang de l’Or et la mer sont très faibles au niveau du grau de Carnon. Ceci s’explique par les importants frottements générés par la morphologie du grau (rétrécissements et linéaire important).

Si les portes du Vidourle venaient à dysfonctionner (situation jamais intervenue), l’incidence d’apports issus du Vidourle sur les étangs serait faible sur le secteur d’étude même pour une crue exceptionnelle du Vidourle (2002).

 

Les 10 options d’aménagement testées sont issues des propositions des acteurs du territoire et visent à réduire l’impact des inondations dans les secteurs à enjeux: soit par réduction de la hauteur de l’eau, soit par diminution des temps de submersions dans les zones bâties. Les options sont les suivantes :

  • Option 1 : Ouverture d’un grau supplémentaire sur l’Etang de l’Or équipé de portes
  • Option 2 : Elargissement des 3 rétrécissements sur le Grau de Carnon équipé de portes
  • Option 3 : Ouverture d’une passe entre l’Etang de l’Or et le canal du Rhône à Sète, amélioration des passes canal-étangs et des ouvrages routiers
  • Option 4 : Désensablement des graus (Prévost et Carnon) et exutoires des cours d’eau
  • Option 5 : Mise en place aux 4 canaux à Palavas
  • Option 6 : Mise en place de portes sur le Grau du Prévost
  • Option 7 : Mise en place de protections rapprochées (palplanches, …)
  • Option 8 : Mise en place de bassins de rétention à l’amont
  • Option 9 : Renforcement du Lido
  • Option 10 : Mise en place de portes sur tous les graus.

 

Enfin, l’étude a révélé une certaine méconnaissance de données de base d’observations des niveaux d’eau sur le système lagunaire, d’où la mise en place d’échelles de mesure des hauteurs des étangs. Celles-ci participeront à l’amélioration de la connaissance du fonctionnement du complexe bassin-étangs-mer tant en période normale qu’en phase d’inondation ainsi qu’à la gestion de crise.

 

  • Contact

Mme Anne BOURSIAC

Chargée de mission PAPI du Lez du SYBLE

ab.syble@gmail.com

 

  • En savoir plus

Site Internet du SYBLE

Télécharger la note de présentation de l’étude