Gestion du domaine des Grandes Cabanes du Vaccarès (13)

Vers un modèle conciliant préservation de l’avifaune migratrice et pratique cynégétique durable

Date de publication : 23/05/2013

 

Le site des Grandes cabanes du Vaccarès est localisé sur la commune des Saintes Maries de la Mer. D’une superficie totale d’environ 600 hectares, il a été acquis (en partie) par le Conservatoire du littoral en mars 2012.

Le site, qui inclut plusieurs bâtiments, est intégré dans un ensemble de zones humides de plusieurs milliers d’hectares compris entre le Petit Rhône et l’Etang de Vaccarès.

 
Cliquez sur la carte pour l'agrandir 
 
 

Les enjeux patrimoniaux du site concernent :

  • une remarquable mosaïque de milieux saumâtres méditerranéens : sansouires, baisses, lagunes, montilles, mares temporaires, pelouses, jonchaies
  • de vastes unités hydrauliques et une roselière centrale avec son cortège d’espèce : panure à moustache, rousserolles, nette rousse (l’importante superficie est probablement suffisante pour accueillir également d’autres espèces menacées telles que le Héron pourpré, le Butor étoilé et le Blongios nain).
  • une avifaune à très forte valeur patrimoniale : canards chipeau et nette rousse, laro-limicoles coloniaux installés sur les îlots des marais (mouette mélanocéphale, mouette rieuse, avocette, sterne pierregarin, sterne naine, échasse blanche)

 

Le Conservatoire du Littoral (CDL) a confié à l’ONCFS la gestion de 472 hectares de cet espace remarquable, situé au cœur de la Camargue, elle-même région d’exception et relais vital pour l’avifaune sur l’axe de migration des oiseaux entre l’Europe et l’Afrique.

 

En accord, l’ONCFS et le CDL se fixent pour objectif principal le développement et la vulgarisation de modes de gestion favorisant à la fois la conservation du patrimoine naturel de Camargue et le maintien d’une activité cynégétique raisonnée. Le site sera également le support d’études et de recherches sur l’avifaune migratrice, venant renforcer l’action des équipes locales de l’ONCFS.

Evaluer la complémentarité des objectifs de conservation de la nature et d’activité cynégétique, telle est l’ambition que le Conservatoire du littoral et l’ONCFS se donnent en travaillant conjointement, avec leurs partenaires camarguais, dans un espace à forts enjeux environnementaux, au cœur des priorités de la nouvelle stratégie nationale de la biodiversité.

  

 

  • Contact

Délégation Interrégionale Alpes-Méditerranée-Corse de l’ONCFS – 04-32-60-60 10

Conservateur du domaine Nicolas CROCE : nicolas.croce@oncfs.gouv.fr