Le Marais de la Tête Noire, une zone humide de Rognac à préserver

Vers la mise en place d’un plan de gestion

Date de publication : 27/03/2014

 

Acquis en 2008 par le Conservatoire du Littoral, le Marais de la Tête noire[1] est une enclave naturelle dans un paysage fortement urbanisé et industrialisé. Outre le fait qu’il s’agisse d’une zone humide riche du point de vue floristique et faunistique, elle est ancrée sur un territoire qui a des spécificités géologiques uniques datant du Rognacien (faciès du paléocène en Provence).

 

Vestige d’une roselière jadis beaucoup plus vaste, cette petite zone humide de 17 ha, reçoit les eaux douces venant de 3 petits cours d’eau et les eaux saumâtres de l’étang de Vaïne située sur la partie nord-est de l’étang de Berre. Son hydrologie et son histoire liée à la saliculture, ont fait d’elle un espace remarquable et où se juxtaposent un grand nombre de milieux distincts sur sa faible superficie, avec roselière, jonchaie, sansouïre, mare et ripisylve. Elle offre un important espace de tranquillité pour la faune, notamment pour de nombreux oiseaux (sédentaires ou migrateurs) qui y trouvent nourriture et quiétude.

Actuellement le site est principalement utilisé par des chasseurs et le public que l’association Nostà Mar sensibilise à la découverte des richesses naturelles du Marais.

L’association Nostà Mar à caractère d’intérêt général pour la défense de l'environnement naturel a pour but de valoriser le Patrimoine Culturel, Historique et Naturel de la mer de Berre. Ici sa priorité est tournée vers le sauvetage et la préservation de cette zone humide de Rognac.

Afin de mettre en place un plan de gestion pour sauvegarder le Marais du quartier de la Tête noire qui actuellement est géré par la Société Cynégétique de Rognac, elle s’appuiera dès ce printemps sur l’expertise d’écologues de la Fondation d’ECOMED pour établir un inventaire faunistique et floristique du site, et par la suite pouvoir mieux définir les enjeux de gestion.                     

    

Crédit photos : Diane et Foulques photographiées sur le marais – copyright : Cyril DORET/Nostà Mar

Du point de vue de sa valorisation, le site fait l’objet de nombreuses manifestations (Journées mondiales des zones humides, Journées européennes du patrimoine, Fête de la Nature, balades, stands et ateliers…). Un projet mené avec les écoles, la société cynégétique de Rognac, et le lycée Agricole d’Aix-Valabre, vise à créer un parcours de sensibilisation pour que la jeune génération soit informée des problèmes liés à l’environnement dans un secteur fortement industrialisé, et apprenne ainsi à respecter cette zone sensible.

  

 

  • Contact
Mme Guislaine Doret
Nostà Mar
Tel : 07 81 28 42 22


[1] Le marais de la Tête Noire porte ce nom car il y avait autrefois un ancien relais qui portait une enseigne représentant une grosse tête de cheval noire.