Note de synthèse sur la gestion qualitative des eaux pluviales

Réalisée par le Cépralmar dans le cadre du RSL

Date de publication : 27/05/2014

 

Si la gestion des eaux pluviales a jusqu’alors souvent été abordée sous le seul angle de la quantité du fait de l’évidente nécessité d’assurer la sécurité des populations, la question de l’aspect qualitatif des effluents se pose aujourd’hui. Longtemps considérées comme exemptes de toute pollution, les eaux de ruissellement peuvent en réalité participer de façon non négligeable à la dégradation des milieux récepteurs. Aussi, dans le cadre des objectifs de maintien et de reconquête de la qualité environnementale des milieux, la maîtrise qualitative des eaux pluviales constitue aujourd’hui un enjeu de taille pour les gestionnaires de milieux lagunaires.

Cette note de synthèse dépeint la problématique, rappelle les responsabilités des différentes structures pouvant être impliquées dans la gestion des eaux pluviales et présente les outils qui peuvent participer ou contraindre la stratégie de maîtrise de la qualité des rejets. Enfin, différentes structures de référence et des documents clefs sont présentés afin d’apporter aux gestionnaires des retours d’expériences et d’étayer leur réflexion.

Ce document a été réalisé par le Cépralmar dans le cadre du programme « Réseau de Suivi Lagunaire » (RSL) porté par la Région Languedoc-Roussillon en partenariat avec l’Agence de l’eau RM&C et l’Ifremer.

 

  • En savoir plus

Voir la notice et télécharger la note de synthèse

Le document est également disponible sur le site internet du Cépralmar

 

  • Contact
Matthew HEBERT
Chargé de mission Cépralmar