Plan de gestion 2013 des usages et de la circulation sur le site de la plage de Beauduc (13)

Une concertation au sein du Parc naturel régional de Camargue

Date de publication : 28/05/2013

 

Proposé par le PNR de Camargue, il  a été discuté et validé lors de plusieurs réunions de concertation dont la dernière datait d’avril 2013. Les différents acteurs de cette gestion ont pris les décisions permettant une gestion durable du site au regard des enjeux de conservation (espèces nicheuses, habitats tels que les herbiers à zostères), de  la fréquentation régulière par les sports de voile et le maintien de certaines activités économiques sur le site.

© Denys Turrier

La précédente réunion du groupe de travail du 18 décembre 2012 avait permis d’élaborer un projet partagé de gestion des usages et des accès à la plage de Beauduc élaboré lors de plusieurs réunions de concertation à l’automne. Avant la saison estivale, la dernière réunion visait à valider le schéma définitif des usages avant diffusion de l’information (mairies, offices du tourisme, services de l’Etat, associations d’usagers, etc...)

 

La nouvelle carte est présentée et discutée par l’ensemble des participants.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

 

  • Le stationnement des véhicules sera encouragé sur l’aire de stationnement d’arrivée sur site.
  • Des panneaux d’information seront posés intégrant notamment la carte des accès et de répartition des usages ainsi qu’un panneau info-services permettant de recenser les commerces de Salin de Giraud. Ce panneau est en cours de réalisation en collaboration avec l’association des commerçants de Salin de Giraud.
  • La zone de collecte des déchets sera améliorée tant fonctionnellement (limitation de la diffusion éolienne des déchets) qu’esthétiquement.
  • Un accès spécifique handicapés à la plage sera aménagé à partir de l’extrémité de l’aire de stationnement (recherche de partenariat).
  • Le gabarit de la Comtesse sera réaménagé pour favoriser le passage des véhicules légers (désensablement et redressement des rochers affaissés).
  • Plusieurs panneaux relatifs à la pratique du kite-surf seront mis en place par la Fédération Française de Vol Libre conformément au schéma des usages.

 

La zone nord (plage de la Comtesse) est dévolue aux sports nautiques à voile avec deux zones réservées aux écoles de kite-surf:

  • la zone tampon avec la Réserve nationale (délimitée par un piquetage),
  • une zone au droit de l’aire de stationnement en lien avec les enrochements et piquetages à la frange de la zone dévolue à la baignade et aux autres activités,
  • des bouées seront positionnées en mer dans la continuité des enrochements afin de délimiter les deux zones,
  • des panneaux seront posés sur l’aire de stationnement et à l’entrée du gabarit de la Comtesse afin de diriger les pratiquants de kite-surf vers la plage,
  • des panneaux spécifiques d’indication des zones écoles seront positionnés par les écoles de kite- surf durant leur période d’activité.
  • La zone aménagée de circulation et de stationnement sur la plage de la Comtesse sera réalisée d’ici la fin du mois de mai. Elle délimitera un couloir d’une cinquantaine de mètres afin de canaliser la circulation sur la plage et le stationnement des véhicules qui seront donc interdits en dehors de cette zone aménagée. Cette zone aménagée s’étalera du gabarit de la Comtesse à la zone tampon de la Réserve nationale.

 

La plage centrale est dévolue aux activités de baignade et à la plaisance. Le kite surf y est proscrit à l’exception d’une zone école réservée au niveau du gabarit des Sablons.

Cette zone école sera réservée pour deux écoles au maximum en simultané qui évolueront à une distance du trait de côte suffisante pour ne pas gêner les baigneurs et les pêcheurs. De même, la zone d’herbiers de zostères intégrée dans le périmètre de l’Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB) sera évitée par les écoles de kite-surf.

Un cheminement spécifique aménagé pour les véhicules, en retrait de la plage, sera étudié par le groupe de travail à l’automne prochain pour la saison 2014. Une zone tampon est en cours d’aménagement (pose de ganivelles) après le gabarit des Sablons. Elle marque la fin de la circulation tolérée (circulation interdite des véhicules sur la pointe des Sablons entre le 1er avril et le 30 septembre à l’exception des telliniers professionnels).

Des panneaux d’information seront également posés sur cette zone (carte des accès et de répartition des usages, panneaux d’information sur I’APPB et panneaux de sensibilisation à la préservation des oiseaux nicheurs littoraux).

 

La pointe des Sablons constitue un ensemble écologique en évolution naturelle de grand intérêt. La préservation des habitats marins, lagunaires, dunaires et les zones de nidification des oiseaux littoraux (sternes naines, gravelots à collier interrompu), justifient la mise en œuvre d’un arrêté préfectoral de protection de biosphère.

Il prévoit une réglementation spécifique sur deux zones restreintes :

  • la zone d’herbiers de zostères (bassine) où la pêche aux engins raclants (telliniers), le mouillage des bateaux et le kite-surf sont interdits,
  • une zone de tranquillité sur une des flèches sableuses de la pointe (exclos de ganivelles) pour favoriser la nidification des oiseaux, complétée par une zone marine d’exclusion du kite-surf sur une centaine de mètres qui sera signalisée par des bouées en mer.

 

Depuis trois ans, le Parc naturel régional de Camargue complète le dispositif de gestion et de sensibilisation estival par une équipe d’éco-gardes présente sur le site d’avril à septembre. Sa mission consiste à sensibiliser les usagers à la fragilité du site et au respect du plan de gestion. Les éco-gardes travaillent en étroite coopération avec les gardes du littoral assermentés et la gendarmerie. Les tournées se feront en partie à cheval en 2013. Ils constituent le lien privilégié entre les usagers, les gestionnaires du site et le Conservatoire du littoral.

 

Le Conservatoire du littoral, propriétaire des terrains et prochainement attributaire de la gestion du DPM sur le site précise la doctrine de l’établissement public en lien avec les gestionnaires (Parc naturel régional de Camargue, Tour du Valat, Réserve nationale de Camargue) pour parvenir à moyen terme à un plan de gestion concertée du site permettant la préservation des milieux naturels et les dynamiques littorales. Le maintien d’un accès à la plage tout en limitant la circulation des véhicules est un objectif du plan de gestion.

La valorisation sociale et économique du site avec le développement de Salin de Giraud constituent également une priorité d’action.

 

  • En savoir plus

Visualiser le relevé de décision du plan de gestion de la fréquentation

 

  • Contact

Stephan ARNASSANT

natura@parc-camargue.fr