Suivis des peuplements piscicoles et de la population de Cistudes d’Europe aux Salins d’Hyères

Partenariat technique et scientifique TPM/Parc national de Port-Cros

 

Les Salins d’Hyères comprennent le Salin des Pesquiers (550 hectares) et les Vieux Salins (350 hectares).

En tant que gestionnaire des Salins d’Hyères, propriété depuis 2001 du Conservatoire du Littoral, la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée assure la mise en oeuvre d’un plan de gestion visant à optimiser la biodiversité de ces sites et incluant notamment les suivis écologiques. Un partenariat technique et scientifique avec le Parc national de Port-Cros vise à mettre en oeuvre cette mission.

Vous trouverez ci-après les informations relatives à l’inventaire mené en 2010 sur les peuplements piscicoles des anciens salins d’Hyères et le suivi 2011 de la population de Cistudes d’Europe réalisées sur les Vieux salins.

 

Inventaire piscicole 2010

Sur la base d’un inventaire réalisé en automne 2002 par la Tour du Valat, le plan de gestion fixe comme objectif d’accroître les fonctions lagunaires et de nurserie pour les poissons spécifiquement dans l’étang Nord du Salin des Pesquiers et dans les Nourrices et le Petit Saint-Nicolas aux Vieux Salins.

Un certain nombre d’opérations déclinant cet objectif ont été réalisées avec:

  • la mise en œuvre d’une circulation d’eau constante favorisant des taux de salinité moindres et une oxygénation plus importante,
  • la mise en place d’une station de pompage avec des vis d’Archimède pour le relevage des eaux sur le Salin des Pesquiers,
  • l’aménagement d’une surverse entre l’étang Nord et l’étang Sud sur le Salin des Pesquiers,
  • l’élargissement des ouvertures entre le canal d’alimentation et le Petit Saint-Nicolas et entre les cloisonnements de ce même jeu aux Vieux Salins.

En 2010 le nouvel inventaire piscicole réalisé par le bureau d'études CREOCEAN a permis de faire un bilan de l’avancement de ces opérations. Deux campagnes de pêche ont été engagées avec un pêcheur professionnel en mai et octobre. Pour chacune d’elles, un bilan synthétique a été établi (cf. bilans synthétiques de la campagne de printemps et d’automne en annexe).

Tout en prenant en considération les limites de ces approches au regard du caractère relativement ponctuel des pêches, cet inventaire des peuplements piscicoles des Salins d’Hyères ainsi réalisé en 2010, permet:

  • d’approfondir les connaissances des échanges entre les salins et la mer,
  • de comparer les données recueillies en 2010 avec celles de 2002,
  • de faire un bilan de la situation par rapport aux objectifs du plan de gestion.

 

>>téléchargement : Inventaire des peuplements piscicoles des Salins d’Hyères – données 2010

 

   

Suivi de la population de Cistudes d’Europe – rapport final, décembre 2011   

La population de Cistudes d’Europe des Vieux Salins d’Hyères est connue de longue date des sauniers et des nombreux naturalistes locaux. Néanmoins, la première étude qualitative et quantitative n’a été effectuée qu’à l’occasion de l’inscription des Vieux Salins au réseau Natura 2000 et met en exergue certaines problématiques, notamment l’introduction récente de nombreuses Tortues de Floride (Trachemys scripta elegans) pouvant entrer en compétition écologique avec la Cistude.

Cette étude inscrite dans le  cadre du DOCOB du site Natura 2000 FR 9301613 « La côte d’Hyères et son archipel » permet de comparer les résultats 2011 avec ceux obtenus lors de l’expertise herpétologique effectuée en 2004-2005 (Joyeux, 2005) et de proposer des préconisations et mesures de gestion.

Conclusion sur les résultats de l’inventaire (André Joyeux, 2011):

Intrinsèquement la population de Cistudes des Vieux Salins se porte bien comme le prouve sa courbe démographique générale, son niveau de recrutement et l’estimation des effectifs dont le très faible différentiel par rapport à 2004-2005 n’est pas significatif, surtout au regard des nouveaux territoires colonisés ayant aspiré une partie des éléments du canal.

La bonne gestion du milieu par le service de Toulon-Provence-Méditerranée ayant en charge les Vieux Salins a porté ses fruits, d’autant qu’ont pu également être constatés, six ans après l’étude initiale, la nette amélioration écologique du canal nord de ceinture. En effet, les observations et les sessions de captures ont permis de constater la très forte montée en puissance de certains taxons considérés comme d’excellents bio-indicateurs, prouvant que la qualité biologique et le niveau trophique du canal se sont nettement améliorés.

Reste toujours en suspend la problématique inquiétante de la Tortue de Floride dont l’augmentation des effectifs et le taux de reproduction lui confère tout à fait le statut d’espèce invasive. Tant que cette tortue n’aura pas été éradiquée, la Cistude ne pourra atteindre un niveau optimal d’occupation des lieux, gage de pérennité de cette population n’ayant aucune possibilité de renfort extérieur. A souligner également que c'est grâce à l'apport d'eau douce par le bassin versant que l'habitat est propice à la Cistude, notamment avec les eaux d'arrosage des pépinières en période estivale. Si ces activités économiques venaient à disparaître, de telles conditions seraient difficile à maintenir. C'est aussi une menace sur la pérennité de cette population très isolée.

 

>>Téléchargement : Suivi de la population de Cistudes d’Europe sur les vieux salins d’Hyères – décembre 2011

 

Crédits photos : Photo des Salins O. Pastor/TPM, Cistude d’Europe (André Joyeux), Anguilles (A. Crivelli/TdV)

 
 
Contact :
Frédérique Gimond-Lantéri
Responsable Site des Salins d'Hyères
Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée
DAEUO - Service Environnement
04 94 01 36 33