Swiss replica watches uk has also rolex replica been able to return to the consumer's vision, but also for the swiss replica watches revival of the Swiss mechanical watch A certain breitling replica basis.
 Validation du DOCOB de la Zone de Protection Spéciale « étangs entre Istres et Fos » | Pôle-relais lagunes méditerranéennes

Validation du DOCOB de la Zone de Protection Spéciale « étangs entre Istres et Fos »

Animé par la communauté d’agglomération du pays de Martigues (CAPM)

 

Situé entre deux territoires de grandes valeurs ornithologiques la Camargue et l’étang de Berre, le site des étangs entre Istres et Fos offre un biotope pour des centaines d’oiseaux, jouant un rôle de zone refuge, d’alimentation ou de nidification tout au long de l’année. Après deux années d’élaboration du Document d’Objectifs engagé par la Communauté d’Agglomération du Pays de Martigues (CAPM), le Comité de Pilotage du 22 mars 2012 a validé le DOCOB. La CAPM poursuit son action pour une durée de 3 ans puisqu’elle a été désignée structure animatrice. (Photo : Salins de Fos, crédit : CAPM)

 

 

Panorama de l’Etang du Pourra, (crédit photo : CAPM)



Une Zone de protection spéciale dotée d’un paysage atypique

 

Désignée par arrêté ministériel en mars 2006, la ZPS « étangs entre Istres et Fos » concerne 1225 hectares de zones humides, forêt et plaine agricole répartis sur les communes de Fos-sur-Mer, Istres, Saint-Mitre-les-Remparts et Port-de-Bouc.

 

A proximité d’un territoire urbain et industriel, ce chapelet d’étangs situé au cœur de collines méditerranéennes est un paysage atypique en Provence calcaire. Le site se caractérise par une mosaïque d’habitats secs ou humides imbriqués qui assurent la coexistence d’une avifaune aquatique et d’une avifaune méditerranéenne xérophile.

 

A la fois quartier d’hivernage pour les oiseaux d’eau et zone de nidification, on rencontre des laro-limicoles, des ardéidés, des passereaux paludicoles et des rapaces. (Photo : Grèbe à cou noir, crédit : G. Durand/Naturalia)

 

 

 

 

 

 

Un bilan des intérêts écologiques et socio-économiques de la ZPS

 

La Communauté d’Agglomération du Pays de Martigues, EPCI composée des communes de Martigues, Saint-Mitre-les-Remparts et Port-de-Bouc et compétente en matière de protection et préservation de l’environnement devient en 2009 opérateur du site Natura 2000.

 

L’inventaire ornithologique réalisé par Naturalia et la LPO PACA confirme l’intérêt avifaunistique et réalise un inventaire précis des oiseaux nicheurs et hivernants du secteur.

 

Le diagnostic socio-économique dresse le bilan des activités et usages qui s’exercent sur ce territoire. Aussi la concertation menée dans le cadre de l’élaboration du DOCOB a permis de réunir tous les acteurs locaux. 

 

L’analyse croisée du diagnostic ornithologique et socio-économique a mis en avant trois objectifs de conservation majeurs :

  • Maintenir ou restaurer les marais intérieurs et plans d’eau
  • Maintenir ou restaurer les marais salants et la lagune littorale
  • Maintenir et préserver les zones agricoles

 

Le programme d’actions décline de grandes opérations de gestion thématiques comme la gestion hydraulique, le maintien de milieux ouverts, la pratique d’une agriculture raisonnée etc…

 

Désormais les propriétaires, gestionnaires ou mandataire pourront contractualiser des mesures en faveur de la conservation des espèces d’intérêt communautaire et de leurs habitats d’espèces.

 

Etang du Pourra (à gauche) et étang du Citis gelé cet hiver (à droite). Crédit photo CAPM.

 

 

 

  • Contact

 

Marion DI LIELLO

chargée de mission Natura 2000

Direction Aménagement et Développement Durables – Communauté d’Agglomération du Pays de Martigues

Email : marion.diliello@paysdemartigues.fr

Tél : 04 42 06 90 40