Lancement d'un inventaire sur les macrophytes aquatiques des Salins d'Hyères

Actualisation des données de l'état initial réalisé en 2003 (83)

Date de publication : 18/02/2013

Contexte et objet de l'inventaire

Les Salins d’Hyères, propriétés du Conservatoire du Littoral, comprennent le salin des Pesquiers (550 hectares) et les Vieux Salins (350 hectares). Ils constituent un important réservoir de biodiversité comme en témoigne leur inscription aux inventaires ZNIEFF, leur classement au sein du réseau de sites Natura 2000 via la Directive Oiseaux pour la ZPS « Salins d’Hyères et des Pesquiers » (FR 9312008) et via la Directive Habitats – Faune Flore avec le SIC « Rade d’Hyères » (FR9301613). Par ailleurs le site a été reconnu « zone humide d’intérêt international » en intégrant la convention RAMSAR.

En tant que gestionnaire de ces sites, la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM), assure les suivis écologiques de ce patrimoine naturel d’exception.

Dans le cadre des premiers diagnostics écologiques réalisés en 2003 pour l’élaboration du plan de gestion et du DOCOB, un travail a été mené concernant la végétation aquatique et les conditions physico-chimiques. Ce travail a apporté des informations sur les herbiers de plantes aquatiques et la qualité de l'eau et du sédiment.

Aujourd’hui TPM lance un nouvel état des lieux de cette végétation aquatique, afin de réactualiser ces données sur la totalité de ses sites et de les comparer avec les précédents résultats afin d’une part de connaître l'influence des effets d’une gestion hydraulique visant à optimiser la biodiversité et d’autre part de comparer les données recueillies aux objectifs du plan de gestion par une analyse critique.

Le gestionnaire met pour cela à disposition un cahier des charges valant acte d'engagement (ci-contre en téléchargement).

L’objectif de ce travail d’actualisation des données se fera également en y améliorant la méthode employée auparavant et en élargissant les prospections à des secteurs où des herbiers auraient pu se développer à la faveur de la nouvelle gestion hydraulique. Les espèces à identifier seront les plantes vasculaires (identification à l’espèce) et les characées (identification à l’espèce, au genre ou à la famille).

 

 

 

 

 

 

 

 



Situation des herbiers à Ruppia

sur les anciens salins d'Hyères

 

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Crédit : TPM

Concernant les zones prospectées ...

Sur les secteurs anciennement répertoriés comme colonisés, un état des lieux sur l’état de santé de l’herbier sera effectué.

Une prospection des zones occupées par les herbiers a été effectuée courant novembre 2012 en s’appuyant sur les éléments connus de l’équipe de gestion. La situation des deux salins est assez différente. Sur le salin des Pesquiers les herbiers se sont bien développés sur les partènements de la Capte et quelques plantes sont apparues dans le canal de sortie des partènements extérieurs Est et dans le canal de ceinture au sud ouest du site à proximité de l’observatoire ornithologique. L’herbier de l’étang nord semble toujours dynamique.

Aux Vieux Salins, la situation est assez similaire à l’année 2003, les nourrices, le jeu des Ournèdes et l’étang de l’Anglais semblent assez bien colonisés. La nouvelle entrée d’eau du secteur des Ilotes semble avoir favorisée le développement de l’herbier dans ce bassin.

    En téléchargement : cahier des charges valant acte d'engagement (les candidatures à l'offre devront être retournées au plus tard le 15 mars 2013 à 16h).

     

    • Contacts

    Mathieu LASCEVE, Correspondant scientifique : 04 94 93 82 09 / mlasceve@tpmed.org

    ou Frédérique GIMOND-LANTERI, Responsable de site : 04 94 01 36 33 / fgimondlanteri@tpmed.org.