Les laro-limicoles : un enjeu majeur de gestion pour l’ONCFS sur le domaine des Grandes Cabanes du Vaccarès (13)

Projet de création d’un îlot dans le cadre du Life Envoll

Date de publication : 27/04/2015

Les laro-limicoles coloniaux sont des espèces protégées dont le statut de conservation est considéré comme vulnérable. Si le littoral méditerranéen accueille une part importante de leurs effectifs nationaux, voire européens, ces populations sont largement en déclin et présentent une production de poussins insuffisante pour compenser la mortalité naturelle des adultes. La disparition des sites de nidification constitue une cause importante de ce déclin.

Les Grandes Cabanes : un site apprécié des laro-limicoles

L’ONCFS a été nommé gestionnaire des Grandes Cabanes du Vaccarès, acquisition récente du Conservatoire du Littoral en plein cœur de la Camargue.

Ce territoire présente un milieu très intéressant pour la reproduction de nombreux laro-limicoles coloniaux. Par ailleurs,  le site occupe une position géographique stratégique dans le réseau de sites de nidification déjà existants.

Conscient de cet enjeu et du potentiel que représente ce domaine, l’ONCFS développe un projet de conservation de ces espèces.

 

Une collaboration ONCFS-Amis du Marais Du Vigueirat-Tour du Valat

En 2014, l’ONCFS a intégré le Life+ Envoll aux côtés des Amis du Marais du Vigueirat avec le  projet de développer l’accueil des laro-limicoles coloniaux dans le but de favoriser leur reproduction.

L'élaboration d'une feuille de route pour la construction d'un futur îlot et la définition de préconisations de gestion hydraulique pluri-annuelles, pour la nidification sur cet îlot, sont prévues dans ce projet actuellement en cours.

Par ailleurs, la Tour du Valat continue à suivre les effectifs nicheurs sur le terrain.

 

Un projet de création d’un ilot

L’intégration du site à la dynamique du Life+ ENVOLL permet à l'ONCFS de bénéficier de l'expertise des ADMV pour les travaux d'aménagement.

Un diagnostic est actuellement en cours et permettra d’affiner les contours de l’aménagement d’un  ilot qui, en complément de ceux déjà présents, renforcera l’accueil des espèces.

Ces aménagements conservatoires sont complétés par diverses préconisations notamment en lien avec la gestion des niveaux d’eau.

 

Crédit photos : Benoit Girard / ONCFS